contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com - L'Oiseau qui survole toute l'Actualité


Au-delà de sa passion ou le récit de la trajectoire du football sénégalais


Dakar, 9 juin (APS) - ‘’Au-delà de sa passion’’, un documentaire de quarante cinq minutes, projeté mercredi à l’Ecole national d’administration (ENA), se veut le récit de la trajectoire empruntée par le football sénégalais de 1963 à nos jours et marquée par l’alternance de périodes fastes et de passes difficiles.




Au-delà de sa passion ou le récit de la trajectoire du football sénégalais
A travers ce documentaire, la cinéaste Maïmouna Guèye revient sur l’histoire du football avec comme point de départ ‘’l’épopée’’ de 2002, marquée par la qualification des Lions du Sénégal au Mondial et à la Coupe d’Afrique des nations.

Grâce à la technique du flasback, la cinéaste remonte le temps pour évoquer les Jeux de l’Amitié que Dakar a eu l’honneur d’accueillir en 1963. Pour cela, Maïmouna Guèye s’appuie sur des footballeurs, un consultant et un ancien ministre des sports. Et chacun y va de son commentaire et de son regard pour livrer sa vision des choses.

Après les jeux de l’amitié, la cinéaste s’est interessée à la Coupe d’Afrique des nations de 1986, permettant ainsi au chroniqueur sportif Abdoulaye Diaw de relever que l’équipe nationale ‘’manquait du vécu’’.

‘’On n’avait pas encore l’expérience de la haute compétition’’, a-t-il souligné. Mais ce point de vue n’est pas partagé par l’ancien international Roger Mendy pour qui la formation qui a pris part à la Campagne du Caire était ‘’une grosse équipe’’.

‘’Nous avions une équipe très soudée. Nous étions sûrs de gagner. Le seul hic est que nous n’avions pas suffisamment balisé le chemin’’, a-t-il expliqué.

Grâce à des séquences triées sur le volet, la cinéaste a tenu en haleine le public composé en majorité de sportifs. Même si elle est restée évasive sur la longue absence du Sénégal en Coupe d’Afrique des nations de 1968 à 1986.

Maïmouna Guèye est également revenue sur l’échec du Sénégal en 1992. Cette année-là, les lions avaient été éliminés de la compétition qui se pourtant tenait dans leur propre pays en se faisant battre par le Cameroun (1-0).

Les éditions de 2000, de 2002 et de 2004 ont également été passées au peigne fin par la cinéaste. Pour cette génération, le chroniqueur Abdoulaye Diaw a relevé ‘’qu’il y avait plus de rigueur dans le jeu’’.

A la fin du documentaire, l’auteur fait un focus sur ’’la relève’’ du football avec à l’appui un centre de formation pour footballeurs. Cependant, elle n’a manqué pas de se demander si ‘’cette vague montante sera en mesure de réaliser le rêve de toutes les générations’’, celui d’acquérir un titre continental.

Toutefois, le film pourraient laisser cinéphiles et sportifs sur leur faim, compte tenu du fait qu’il ne montre pas assez de séquences sur l’évolution du football sénégalais.


NMS/ASG




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV