contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Audio - Revue de Presse du Lundi 19 Septembre 2011 , Aminata Tall et Y'en a Marre à la Une



La candidature d’Aminata Tall à l’élection présidentielle de février 2012, les difficultés de Bennoo Siggil Senegaal (BSS, opposition) pour désigner ’’un candidat de l’unité’’ et le mouvement ‘’Y en a marre’’ captent l’attention de la presse, lundi.



Audio - Revue de Presse du Lundi 19 Septembre 2011 , Aminata Tall et Y'en a Marre à la Une


’La reine du Baol pour conquérir le Sénégal’’, titre EnQuête, au sujet de la candidature de Mme Tall qui, en réunion avec ses militants, ‘’a dit le mal qu’elle pense désormais de ses ex-compagnons du PDS’’.

‘’Celui qui devrait applaudir est peut-être aussi le même qui devrait s’inquiéter de cette forme de mobilisation des femmes’’ qui se positionnent pour la course à la présidence de la République, selon Sud Quotidien. Il fait ainsi allusion au président Wade qui a fait voter une loi instituant la parité homme-femme sur les listes pour les fonctions électives.

‘’Celles qui ont contribué à ses succès électoraux depuis plusieurs décennies, et surtout depuis 2000, n’entendent plus être de simples porteuses d’eau pour le moulin de candidats supposés présidentiels’’, commente Sud Quotidien. Le journal fait ainsi un clin d’œil aux candidatures féminines à l’élection présidentielle de février 2012, celles d’Aminata Tall et d’Amsatou Sow Sidibé.

A propos de la réunion de BSS, samedi, pour désigner ‘’un candidat de l’unité’’ à cette élection, L’As fait savoir que ‘’la seule fausse note est venue des [militants] de Cheikh Bamba Dièye, qui ont boudé la réunion, sous prétexte que les critères définis pour le candidat de Bennoo ne les agréent pas’’. ‘’Le FSD/BJ [de Cheikh Bamba Dièye] rejette les critères qui favorisent Niasse et Tanor’’, écrit Walfadjri.

‘’Bennoo Siggil Senegaal désignera son candidat à la présidentielle en fin octobre. Sans surprise, ce sera Ousmane Tanor Dieng ou Moustapha Niasse, d’après le profil très politique dessiné par le séminaire de ce samedi’’, observe EnQuête. ‘’Les personnalités indépendantes, qui se faisaient des illusions, iront voir ailleurs’’, note le même journal.

Un comité consultatif est chargé de désigner ‘’le nom du candidat [de BSS] au plus tard le 15 octobre 2012’’, fait savoir Le Soleil. Walfadjri fait état de la ‘’chronique d’une rupture annoncée’’ au sein de BSS dont les partis membres ‘’sont bien conscients de l’impossibilité de leur rêve, depuis 2009, d’avoir un seul candidat pour faire face à Me Wade – ou au candidat du PDS – en 2012’’.

‘’Niasse ou Tanor’’, questionne Le Populaire, qui considère que ‘’le portrait-robot’’ du candidat de la coalition correspond à Ousmane Tanor Dieng, le secrétaire général du Parti socialiste (PS) ou Moustapha Niasse, celui de l’Alliance des forces de progrès (AFP).

La Tribune estime que cette ‘’grande coalition d’opposition devrait penser un peu plus à l’avenir et aux jeunes qui n’ont jamais pu entrer dans la carrière que leurs aînés occupent sans discontinuer depuis plus de 60 ans pour certains’’ d’entre eux.

Le mouvement ‘’+Y en a marre+ démasque ses corrupteurs’’, selon L ’Observateur. ‘’Déterminées à détruire +Y en marre+, beaucoup d’autorités étatiques ont approché les leaders du mouvement pour les corrompre avant de les décrédibiliser’’, renseigne L’Observateur qui décrit cette ‘’ambiance qui pue l’argent du contribuable’’.

‘’[…] Des personnalités, et pas des moindres, tentent de corrompre des membres de +Y en marre+ pour faire éclater le mouvement’’, annonce Walf Grand Place.


PiccMi.Com - Aps - SUD FM

Lundi 19 Septembre 2011 - 15:01



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.