contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



BABA TANDIAN APRES LA DEFAITE DES LIONNES « Je déposerai ma démission si je trouve un remplaçant »



La participation des Lionnes à la 22ème édition de l’Afrobasket 2011, au Mali, qui s’est soldée par une défaite des basketteuses Sénégalaises en finale de la compétition, a poussé le président de la Fédération Sénégalaise de basket (Fsb), Baba Tandian, à envisager sa démission si et seulement si…



BABA TANDIAN APRES LA DEFAITE DES LIONNES « Je déposerai ma démission si je trouve un remplaçant »
Après la perte du titre continental des Lionnes à l’Afrobasket 2011, le président de la Fédération Sénégalaise de basket (Fsb) a tenu une conférence de presse hier, mercredi 05 octobre, au siège de la Fsb sis au stadium Marius Ndiaye. A cette occasion, Baba Tandian a annoncé qu’il va déposer sa démission si la Fédération lui trouve un remplaçant.

« Si les membres du Comité directeur de la Fédération me trouvent un remplaçant, je rendrais ma démission et je partirais ». Baba Tandian informe par ailleurs qu’il est fatigué, qu’il n’a plus de vie de famille et ne gère plus son entreprise. Et de faire remarquer : « je suis venu à la tête de la Fsb pour servir le basket-ball et ne pas me faire insulter ». Faisant allusion à la récente sortie dans la presse de l’entraineur des Lionnes du basket, Moustapha Gaye, Baba Tandian renseigne que ce n’est pas ce dernier qui doit lui demander sa démission.

Concernant les accusations de l’entraîneur Moustapha Gaye sur sa gestion de l’équipe nationale, Baba Tandian a souligné qu’il y a une méfiance entre lui et le coach. « Je demande à Moustapha Gaye d’arrêter de m’insulter et de me respecter comme moi je le respecte ». Dans ce sillage, Baba Tandian a déploré les accusations de Moustapha Gaye et envisage de porter cette affaire auprès du Comité de discipline pour se faire respecter. Le président de la Fédération a informé par ailleurs que même les filles étaient remontées contre lui et que seule, Ndèye Sène, lui adressait la parole.


Baba Tandian est revenu par ailleurs sur la subvention de 50 millions de Francs CFA alloué par le Président de la République. Il a déclaré que manger cet argent « serait une hécatombe ». Tout en justifiant l’utilisation de ces 50 millions, le président de la Fédération raconte qu’il est très distant avec l’argent. « Je n’ai pas de problème avec l’argent et le ministère des Sports me doit 32 millions de Francs Cfa, la Fédération 25 millions de Francs Cfa ». Il a martelé dans la foulée que la performance des Lionnes à Bamako est à la hauteur des équipes européennes. Malheureusement, « on ne peut pas gagner tout le temps et la défaite est venue au mauvais moment et non à cause des primes », a laissé entendre le président de la Fédération.

Pour sa part, le délégué de la Fédération Mama Ndiaye a nié les informations insinuant une méforme des Lionnes, suite à une nuit blanche la veille de la finale contre l’Angola. Selon lui, « nous avons abordé la finale dans les mêmes conditions que les autres matchs, il n’y avait pas une seule fille dehors à une heure du matin ». Il a informé de même que le problème des primes de qualification a été posé vers minuit par la capitaine Aya Traoré.

D’après lui, « le problème des primes est intervenu après le match contre le Rwanda où les joueuses s’attendaient à une prime de qualification alors que le ministre des Sports était venu avec une prime de victoire ». Avant d’ajouter que les filles ont été payées régulièrement jusqu’en quart de final. Il y avait seulement les indemnités journalières et à chaque match, toutes les primes étaient payées. Avant de renchérir que tous les problèmes de primes ont été réglés avant la finale.

SUD QUOTIDIEN

PiccMi.Com

Jeudi 6 Octobre 2011 - 07:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.