contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



BASKET: Concurrence au poste de meneur : Parole à la mène !





BASKET: Concurrence au poste de meneur : Parole à la mène !
PICCMI.COM-Le poste de meneur revêt une importance stratégique dans tout dispositif offensif. Surtout pour une compétition comme le Mondial. On comprend du coup la forte concurrence chez les Lions du basket au niveau de ce poste ; avec au total 5 candidats pour 2 ou 3 places. Parole à la mène !

Mamadou Ndoye : «Une source supplémentaire de motivation»

«C’est une bonne chose d’avoir plusieurs joueurs dans un même poste. Cela va pousser les gens à beaucoup travailler. Il faut aussi se dire une chose, c’est que la concurrence est saine. On se connaît depuis des années. Voire même depuis l’enfance pour certains. Maintenant pour ceux-là qui ne seront pas choisis, cela ne devrait pas les pousser à la déception. Il n’y aura que 12 qui vont représenter le Sénégal. Et je suis sûr d’une chose, c’est que les joueurs qui ne seront pas retenus seront de tout cœur avec l’équipe.»

Xan D’Almeida : «Tout le monde est prêt à partir ou rester»
«Ça fait plaisir de montrer que je veux revenir en Equipe nationale. J’avais à cœur de revenir surtout après ma blessure. Ça a pesé tout le début de l’année. Ça m’a embêté, car ça m’a fait mal de quitter l’équipe de cette façon. Je pense que le coach et certains joueurs comptaient sur moi. Après, là on se retrouve en concurrence au poste de meneur. C’est une bonne chose qu’on soit cinq. Ce sont les deux ou trois meilleurs qui partiront. On a tous l’habitude de cette concurrence. On sait que ceux qui seront choisis seront ceux qui auront mérité leur place. Tout le monde est prêt. Que ce soit pour partir ou rester.»

Thierno Ibrahima Niang : «L’essentiel c’est de se donner à 200%»

«Je suis très heureux de revenir en sélection. C’est une fierté d’être une fois de plus dans le groupe. C’est également une source de motivation pour répondre aux attentes du coach. Je ne me fais pas trop de soucis sur la concurrence. Je l’ai vécue quand je venais d’arriver au collège (aux Etats-Unis). J’étais jeune, mais j’ai su m’adapter et me battre pour gagner ma place. L’essentiel, c’est de se donner à 200% et d’être prêt tout le temps et de bien travailler à l’entraînement. Je n’ai pas le temps de douter. Je crois en moi et en mes qualités. Le reste appartient au coach.»

Louis Adams : «Seuls les meilleurs seront au Mondial»

«L’occasion de jouer une Coupe du monde n’est pas donnée à tout le monde. J’ai la chance de pouvoir le faire. C’est déjà énorme. Je ne me fais pas trop de soucis par rapport à la concurrence. C’est valable dans les tous les domaines. Surtout en sport. Donc, tous les joueurs qui sont là méritent leur place. Maintenant, tout va dépendre du coach. Pas question de douter. Seuls les meilleurs seront au Mondial.»

Boubacar Gadiaga : «Se battre pour gagner sa place»
«C’este une source de motivation d’être là. Après, il va falloir se battre pour gagner sa place. Nous sommes cinq à prétendre à deux ou trois places. Cela demande beaucoup de sérieux et de concentration. Ce ne sera pas facile. Mais c’est cela aussi le sport. Il n’y a que des gens méritants dans ce groupe. J’étais le troisième meneur lors de l’Afrobasket. Il faut que je me donne encore plus pour espérer être dans le groupe pour la Coupe du monde.»

Lequotidien


Samedi 26 Juillet 2014 - 22:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.