contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



BRAQUAGE SUR L’AXE BIGNONA- DIOULOULOU :Une importante somme d’argent et deux véhicules 4/4 emportés par les assaillants.





BRAQUAGE SUR L’AXE BIGNONA- DIOULOULOU :Une importante somme d’argent et deux véhicules 4/4 emportés par les assaillants.
Les passagers qui ont emprunté l’axe Bignona -Diouloulou ont eu la peur de leur vie hier. En effet, ils ont été braqués par des individus supposés appartenir au Mfdc. Les assaillants ont emporté une forte somme d’argent et deux véhicules 4/4.

Le département de Bignona a été le théâtre des exactions d’une bande armée qui écume cette partie de la région de Ziguinchor. En effet, hier, tôt le matin, vers 8 heures, une dizaine de véhicules ayant une centaine de passagers à bord, ont été braqués à hauteur du village de Badiana, situé à une trentaine de kilomètres de Bignona. Ces passagers, qui n’avaient que leurs yeux pour pleurer, ont été spoliés de tous leurs biens. Des téléphones portables, des habits et une forte somme d’argent ont été emportés par les braqueurs. Comme s’ils n’étaient pas satisfaits de leur coup, sur leur chemin de retour, ces individus supposés appartenir au Mfdc ont emporté deux véhicules, dont l’un appartient à une ressortissante française. Le département de Bignona souffre depuis plusieurs années de ce conflit. Chaque mois que Dieu fait, des citoyens paient les frais des agissements de bandes armées qui dictent leur loi dans cette partie de la région de Ziguinchor. Les populations lasses d’enregistrer des coups, demandent à l’Etat de répondre favorablement à la main tendue des chefs de guerre, pour qu’enfin des solutions soient trouvées à cette crise qui n’a fait que trop durer.

L'office

Lundi 30 Juillet 2012 - 09:03



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.