contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Baba Tandian : «Les Lionnes ont réclamé leur argent jusqu’à 3 heures du matin».



En prenant les destinées du basket sénégalais en remplacement de Gaye, Baba Tandian avait promis de détrôner l’Angola chez les hommes et de conserver le titre continental remporté par les Lionnes en 2009 à Madagascar.



Baba Tandian : «Les Lionnes  ont réclamé leur argent jusqu’à 3 heures du matin».
A l’arrivée, c’est échec et mat pour le patron de la balle orange qui a perdu sur toute la ligne. D’abord lors de l’Afrobasket masculin à Mada­gas­car où les hommes de Alain Weisz, après un début canon, ont été éliminés en quart de finale par la Côte d’Ivoire. Un échec qui avait poussé le président de la Fédé de basket à porter tous ses espoirs sur les «filles» de Tapha Gaye, revenues fraîchement des Jeux africains de Maputo avec la médaille d’Or au cou. Et qui ambitionnaient de conserver la couronne continentale à Bamako. Là aussi c’est un échec retentissant au bout avec la perte du titre par la bande à Aya Traoré, battue par des Angolaises qui avaient fini de démythifier le jeu sénégalais après avoir concédé deux revers, à Maputo en finale et en match de poule à Bamako face à ces mêmes Séné­galaises.

TANDIAN : «JUSQU’A 3 HEURES DU MATIN ELLES RÉCLAMAIENT LEUR ARGENT»

Mais cette défaite en finale hier à Bamako sera une pilule difficile à avaler, car ayant été marquée par une histoire de primes qui a pollué l’ambiance dans la tanière en pleine nuit, le jour même du match. Comme l’a d’ailleurs révélé le président de la Fé­dé de basket à nos confrères de la Rfm après le match. «Je n’ai vraiment pas compris le comportement des filles qui ont presque veillé pour réclamer leurs primes. Jusqu’à 3 heures du matin, elles réclamaient leur argent. Et ce qui est plus désolant, c’est que quand on leur a remis l’argent, elles ont exigé que toute la délégation soit payée. Un comportement incompréhensible pour des joueuses qui devaient disputer une finale quelques heures après», dé­plo­re Baba Tandian qui pointe un doigt accusateur sur «certaines personnes qui seraient derrière les filles pour les manipuler». Tout en promettant de régler ce problème à son retour à Dakar. Bonjour les déballages.

hdiandy@lequotidien.sn

PiccMi.Com

Lundi 3 Octobre 2011 - 14:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.