contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Baïdy Tall Ndour : " Le Sénégal ne peut pas avoir un développement accéléré avec une moitié de la population analphabète"



La Journée internationale de la langue maternelle est célébrée chaque année depuis février 2000 afin de promouvoir la diversité linguistique et culturelle ainsi que le multilinguisme. La date du 21 février a été choisie en hommage aux étudiants tués par la police à Dacca (aujourd'hui la capitale du Bangladesh) alors qu'ils manifestaient pour que leur langue maternelle, le bengali, soit déclarée deuxième langue nationale du Pakistan de l'époque.



C'est grâce à la maîtrise de sa première langue ou langue maternelle que les compétences de base en lecture, écriture et calcul peuvent être acquises. Les langues locales, en particulier les langues des minorités et des peuples autochtones, transmettent la culture, les valeurs et le savoir traditionnel, jouant ainsi un rôle important dans la promotion d'avenirs durables.
Cheikh Anta Diop aimait à souligner partout:
- Le développement par le gouvernement dans une langue étrangère est, impossible à moins que le processus d'acculturation ne soit achevé, et c'est là que le culturel rejoint l'économie.
-Le socialisme par le gouvernement dans une langue étrangère est une supercherie et c'est là que le culturel rejoint le social.
-La démocratie par le gouvernement dans une langue étrangère est un leurre et c'est là que le culturel rejoint la politique.
Le Sénégal ne peut pas avoir un développement accéléré avec une moitié de la population analphabète parce qu’il n’existe aucun pays au monde qui a réussi une telle performance. Pourquoi voulez qu’on réussisse au Sénégal ce qu’aucun pays n’a réussi ? Historiquement, cela n’a pas été réalisé nulle part dans le monde, tous les pays qui ont la moitié de leur population analphabète sont des pays pauvres

Baidy Tall Ndour
écrivain-formateur-chercheur

PiccMi.Com

Jeudi 21 Février 2019 - 11:59



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.