contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Basket : le capitaine Boris Diaw prend sa retraite



Capitaine emblématique de l'équipe de France de basket, Boris Diaw a annoncé à 36 ans qu'il mettait un terme à sa carrière. Il a été l'une des personnalités les plus importantes du basket français.



"Ça y est… J'ai passé un bon moment…". C’est par ces mots que Boris Diaw a annoncé jeudi 6 septembre sa retraite des terrains à l’âge de 36 ans. Capitaine de l’équipe de France, joueur modèle, champion NBA, le basketteur a profondément marqué son sport.
L'ANNONCE DE SA RETRAITE PAR BORIS DIAW
Boris Diaw

@theborisdiaw
This is it... It was a good run. @tonyparker @Ronny_Turiaf @bros_stories Full video https://youtu.be/i9ujf-2M3Ps
Boris Diaw était absent de la liste des 18 joueurs retenus par le sélectionneur Vincent Collet pour les deux matches de préparation à Paris et les deux matches de qualification au Mondial-2019 de septembre, une première depuis 2008. De plus, il n'avait pas renouvelé son contrat avec Levallois, après une saison 2017/18 passée avec le club français. Sa retraite n'était plus qu'une question de temps, elle est désormais actée.
Le nouveau retraité a accompagné son message d'une vidéo tournée sur son bateau et mise en scène avec Ronny Turiaf, son coéquipier en équipe de France, et Tony Parker, qui lui demandent si c'est officiel. "Oui c'est officiel", leur répond "Babac", son surnom hérité de son deuxième prénom Babacar, avant une succession d'images fortes de sa carrière sur et en dehors des parquets.
La vidéo est localisée au Naismith Memorial Basketball Hall of Fame à Springfield dans le Massachusetts, où il a reçu dans la nuit de jeudi à vendredi, le prix Mannie Jackson 2018, pour son action à travers sa fondation Babac'Ards au Sénégal et au Pérou.
BORIS DIAW A REÇU LE PRIX MANNIE JACKSON 2018
Basketball HOF ✔
@Hoophall
Congratulations to @jjbareapr, @tinacharles31 and @theborisdiaw for receiving the Mannie Jackson - Basketball’s Human Spirit Award. #MannieJacksonAward
Un palmarès en or
Boris Diaw a tout gagné : champion d'Europe en 2013 avec les Bleus, vainqueur de la NBA avec les San Antonio Spurs en 2014 aux côtés de "TP", et avant tout cela, champion de France en 2001 et en 2003 avec Pau-Orthez. Il a passé quatorze saisons en NBA entre 2003 et 2017.
"Boris Diaw fait partie d'un petit groupe de joueurs dont l'impact qu'il aura eu sur l'équipe de France restera gravé à jamais dans la mémoire collective", a souligné dans la foulée de l'annonce le sélectionneur de l'équipe de France, Vincent Collet. "Pour nous membres du staff, et moi en tant qu'entraîneur, il représente l'incarnation du capitaine au quotidien, toujours tourné vers les autres pour les aider à performer et se sentir à l'aise dans un groupe. Nul n'est indispensable, mais nous allons vite nous apercevoir de son absence", a ajouté Collet.
Equipe France Basket

@FRABasketball
Merci Capitaine ! 🇫🇷@theborisdiaw a annoncé sa retraite ce jeudi après 247 sélections en #EDFBasket
"La carrière sportive de Boris est exceptionnelle, mais le rôle qu'il occupait au sein de la sélection en fait un être unique, car il était bien plus qu'un joueur. Le parcours de Boris force le respect et l'admiration", a souligné de son côté le manager général du Team France, Patrick Beesley.
Beaucoup de projets
Comme un symbole de son attachement à la sélection nationale, c'est sous le maillot de l'équipe de France que Diaw aura disputé son dernier match officiel de basket, le 2 juillet 2018, une victoire en Russie (84-78) en qualifications pour le Mondial-2019. C'était sa 247e sélection en bleu et il égalait ce jour-là le nombre de capes de sa mère, Elisabeth Riffiod, l'une des meilleures joueuses françaises de l'histoire.
"J'ai égalé ma mère en nombre de sélections. C'est une grande fierté, ça a toujours été un objectif. Je m'étais toujours dit que c'était irréalisable", raconte Diaw dans sa vidéo. "Et d'un autre côté, je n'ai pas envie de la dépasser. […] Par respect, pour tout ce qu'elle a fait, je préfère m'arrêter", ajoute-t-il.
Le jeune retraité ne devrait avoir aucun mal à occuper son temps, car il regorge de projets : par exemple celui de faire le tour du monde à la voile et même aller dans l'espace. Il s'est déjà lancé dans diverses affaires, à but lucratif ou pas, comme l'achat d'un hôtel de luxe à Pau ou l'organisation de camps de basket pour les jeunes au Sénégal, le pays de son père. Il a aussi investi dans la production de vin dans le Bordelais. (France24 Avec AFP)

PiccMi.Com

Vendredi 7 Septembre 2018 - 14:12



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.