contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


Bercy 2010 : Youssou N’Dour, un chanteur engagé à Paris


La star sénégalaise se produit à Paris pour le 10e Grand bal africain. Zoom sur ses multiples combats sociaux et politiques."Quand j’ai commencé à jouer, je pensais déjà à aller au-delà de la musique". Le chanteur sénégalais Youssou N'Dour, descendant d'une famille de griots (conteurs africains), peut s’enorgueillir d’avoir été de toutes les grandes causes depuis le début de sa carrière dans les années 1970. Il y a 25 ans déjà, il organisait un grand concert et composait une chanson pour demander la libération de Nelson Mandela. Ce samedi soir, il est de passage à Paris pour la 10e édition du Grand bal africain, un rendez-vous presque annuel et incontournable de musique africaine dans la capitale.




Aide aux réfugiés, lutte contre la famine et le sida... le chanteur s'engage pour plusieurs causes aux côtés des Nations Unies, en tant qu'ambassadeur de bonne volonté.

En 2000, cet entrepreneur hors pair ajoute un nouvel outil à sa palette d'engagements: une fondation qui lutte contre la pauvreté au Sénégal.

Le célèbre chanteur de 7 Seconds va même jusqu'à annuler sa tournée aux Etats-Unis en 2003, pour protester contre la guerre en Irak. A l'époque, il juge "inapproprié" de se produire aux Etats-Unis dans ce contexte-là.

Bercy 2010 : Youssou N’Dour, un chanteur engagé à Paris
En 2008, il lance la société de microcrédit Birima, soutenue par le groupe italien Benetton, pour favoriser l'essor des petites entreprises en Afrique. Aujourd’hui, Birima aide essentiellement des groupes de femmes qui travaillent dans l’artisanat, le commerce ou l’agriculture.

Engagé sur tous les fronts, le Dakarois pousse en 2009 un coup de gueule en musique contre les coupures d’électricité qui affectent quotidiennement les Sénégalais.

L'aura médiatique du chanteur de Dakar est telle que certains évoquent sa possible candidature à l’élection présidentielle du Sénégal en 2012, contre l’actuel président Abdulaye Wade. Mais Youssou N'Dour dément. Le mouvement politique qu’il a créé ne servira qu’à "éveiller les consciences". A 51 ans, son combat continuera en chansons, uniquement.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV