contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Bokk Gis Gis : Pape Diop et Mamadou Seck ne siègeront pas à l’Assemblée nationale





Bokk Gis Gis : Pape Diop et Mamadou Seck ne siègeront pas à l’Assemblée nationale
Le Directoire de campagne de la coalition Bokk Gis Gis a annoncé vendredi dans un communiqué reçu à l’APS que le président du Sénat Pape Diop et Mamadou Seck, président de la législature sortante, n’iront pas à l’Assemblée nationale qui entre en session extraordinaire le 30 juillet prochain.

Suite à la convocation par le président de la République des députés élus lors des dernières élections législatives pour les besoins de cette session, la Coalition Bokk Gis Gis, conformément à son engagement pris au moment des investitures, décide que les présidents Pape Diop et Mamadou Seck ne siègeront pas au sein de la nouvelle Assemblée nationale, indique le texte.

Cette décision, explique la même source, permettra l’entrée à l’hémicycle ‘’des inscrits suivants sur la liste nationale’’ de la coalition Bokk Gis Gis qui était la seule à avoir élaboré un contrat de législature intitulé ‘’Pour un renouveau législatif’’.

La coalition Bokk Gis Gis, consciente de l’importance de sa mission, s’engage à porter les attentes des citoyens avec fidélité et remercie une nouvelle fois les 143 000 Sénégalais qui ont voté pour sa liste, a dit Abdou Fall, directeur de campagne de ladite coalition lors des législatives du 1-er juillet dernier.

Pape Diop et Mamadou Seck, figures de la dissidence au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), avaient conduit au niveau national la liste de la coalition Bokk Gis Gis qui a obtenu quatre sièges à l’Assemblée nationale où la mouvance présidentielle détient la majorité avec 119 députés.

APS

Samedi 21 Juillet 2012 - 12:28



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.