contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Braquage des touristes espagnoles: Aly Ngouille Ndiaye écarte la thèse de viol



Le comportement des touristes espagnoles se disant victimes d'un braquage, jeudi dernier sur la RN5 laisse planer des zones d'ombres. Se basant sur les premiers éléments de l'enquête qui se poursuit d'ailleurs, le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye n'a pas manqué de parler de "bizarreries"



Photo d'illustration
Photo d'illustration
L'expertise médicale effectuée sur l'une des femmes espagnoles victimes d'un braquage, jeudi dernier sur la RN5 révèle, selon la RFM, qu'il n'y a pas eu de contacts physiques. Ce qui écarte la thèse de viol qu'elles ont déclaré sur Procès verbal. Mieux, les deux autres femmes n'ont pas voulu se soumettre à un contrôle médical. Et selon les dernières informations elles sont rentrées en Espagne via la Gambie.
"On a parlé de braquage, de viol mais à l'arrivée, il n'y a pas eu de viol, tandis que les deux autres femmes qui se disaient victimes de viol n'ont pas voulu se soumettre à contrôle médical. Les assaillants n'ont pris que de l'argent. Les femmes n'ont pas été dépouillées de leur montre ou de leur bracelet. L'enquête suit son cours mais déjà on constate qu'il y a beaucoup de bizarreries dans cette affaire" a fait remarquer le ministre de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye avant de soupçonner "des ennemis qui veulent saboter le tourisme ou ce sont des gens qui veulent enfreindre le processus de paix enclenché en Casamance"

PiccMi.Com

Samedi 27 Janvier 2018 - 21:49



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.