contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Bureau Assemblée Nationale : Pape DIOP éjecté de son poste de 8e vice président



Les députés ont élu un nouveau bureau ce vendredi. Un renouvellement à l’issue duquel le leader de la Convergence Démocratique Bokk Guis Guis a été éjecté de son poste de 8e vice-président.



En effet, à la faveur de la loi sur la parité, Fatma DIOP a été élue à la place de l’ancien président de l’Assemblée Nationale.
La composition du bureau
1er vice-président : Moustapha Cissé Lô
2e vice-président : Awa Guèye
3e vice-président : Abdou Mbow
4e Vice-président : Aissatou Sow Diawara
5e Vice-président : Abdoulaye Makhtar Diop
6e vice-président : Ndèye Lucie Cissé
7e vice-président : Alé Lô
8e vice-président : Fatma Diop
La députée Fatma Diop, du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) a été élue 8e vice-président alors que le groupe Liberté et démocratie auquel elle appartient avait proposé Pape Diop pour ce poste.
Auparavant, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, avait lu une lettre de la députée Fatma Diop dans laquelle l’élue postule à un poste de 8e présidente.
M. Niasse a ensuite suspendu la séance pour quelques minutes afin d’enregistrer la candidature de la députée pour que le vote puisse commencer.
Il a toutefois expliqué que le candidat désigné Pape Diop est prioritaire pour ce poste de 8e vice-président.
Finalement, c’est la députée Fatma Diop qui a été élue 8e vice-présidente.
La composition du bureau a respecté la parité.
La séance plénière consacrée à l’ouverture de la session unique de l’Assemblée nationale a été suspendue pour une durée de 30 minutes à la demande des députées de Benno Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidentielle), qui exigent le respect de la parité par le Groupe parlementaire « Liberté et démocratie ».
Ce groupe parlementaire formé autour de l’ancien parti au pouvoir, le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), a procédé au renouvellement de son bureau, marqué par l’arrivée de Serigne Cheikh Bara Dolly Mbacké à sa tête, en remplacement de Madické Niang, démissionnaire.
Estimant que sa nouvelle composition ne respecte pas la parité, les femmes de la majorité présidentielle sont montées au créneau.
Elles ont demandé une suspension de séance, ce qu’elles ont obtenu au terme d’un vote, en dépit de l’opposition des députés du PDS. (Avec APS)

PiccMi.Com

Samedi 13 Octobre 2018 - 00:40



Réagissez à cet Article

1.Posté par FADE le 14/10/2018 22:41




voyant-medium-travaux-occultes.com.

Marabout médium pour le retour affectif de l'être aimé
Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52

retour-affection.over-blog.com
Je suis le grand maître marabout de retour affectif rapide et retour affectif entre lesbiennes et pour les femmes stériles
Pour le retour immédiat de l’être aimer. Prenez contact avec moi pour tout votre besoin
Je suis aussi formidable dans le domaine de porte feuille magique et jeux LOTO
Avez-vous un problème de mariage?
Avez-vous des problèmes avec la justice?
Avez-vous des problèmes avec votre patron?
Vous vous sentez menacer par votre entourage?
Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
Vous avez des problèmes pour accoucher?
Vous avez des problèmes pour être enceinte?
Vous vous posez des quese conjoint(e).
Voudriez-vous que la chance vtions sur les fausses couches?
Vous voudriez connaitre votre avenir?
Vous ne satisfassiez pas votrous souri aux jeux et au boulot ?
Votre patron vient de vous renvoyez du boulot ??
Votre copain (e) vient de vous quitter ??
Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
Vous cherchez un bon boulot..

J’ai fait 20 ans d’expérience
Réussir la ou les autres ont échouées et 100% de résultats sans fin a tout vos souci

voici mes contacte

voici mes contacte
Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52
tel: +229 99 02 87 52
Email:maitrefade@hotmail.com
https://www.voyant-medium-travaux-occultes.com/
voyant-medium-travaux-occultes.com.




Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.