contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


C’est prouvé ! Boire des boissons light ou utiliser des édulcorants pourrait augmenter votre risque de développer le diabète de type 2


Les boissons diététiques et les édulcorants artificiels que beaucoup de personnes utilisent pour réduire leur consommation de sucre au quotidien, pourraient en fait les exposer au risque de développer un diabète de type 2. Il s’agit du résultat d’une recherche de la faculté de médecine d'Adélaïde en Australie. Voici tout ce que vous devez savoir sur ces produits suspects !




Les scientifiques ont découvert qu’une consommation élevée d’édulcorants hypocaloriques pendant seulement deux semaines suffisait à modifier de façon significative la composition des bactéries dans l’intestin. Cela change la façon dont le corps absorbe et régule la glycémie, selon les chercheurs, ce qui, avec le temps, augmente le risque de développer le diabète.
Les édulcorants nuisent au contrôle de la glycémie chez les personnes en bonne santé.
Les édulcorants artificiels sont des substances chimiques peu caloriques ou sans calorie qui sont utilisées à la place du sucre pour édulcorer des aliments et des boissons. On les trouve dans des milliers de produits, des boissons, des desserts, des plats cuisinés, des gâteaux, du chewing-gumou encore du dentifrice. De nombreuses personnes à risque de diabète consomment ces produits soit disant moins sucrés, mais le risque est bien ailleurs selon une étude !
Cette étude a été menée par le professeur associé Richard Young de la faculté de médecine Adélaïde en Australie, ainsi que par des collègues d’autres instituts de recherche basés à Adélaïde. Elle visait à examiner les effets de la consommation de grandes quantités d’édulcorants sur le corps.
Ce groupe d’experts a suivi 29 jeunes en bonne santé pendant deux semaines. La moitié d’entre eux a reçu des capsules d’édulcorants contenant du sucralose et de l’acésulfame-K, soit l’équivalent d’environ quatre canettes et demie de boisson light par jour. L’autre moitié a reçu des capsules placebo ne contenant aucun édulcorant.
Les chercheurs ont analysé la bactérie dans les intestins des volontaires et ont constaté une altération significative chez ceux qui avaient consommé les édulcorants, ainsi qu’une moindre libération de l’hormone GLP-1, qui aide à contrôler la glycémie. Aucune de ces mesures n’a été modifiée chez les volontaires ayant reçu un placebo.
Les auteurs, qui ont présenté leurs conclusions lors de la conférence de l’Association européenne pour l’étude du diabète à Berlin, ont déclaré que deux semaines de consommation d’édulcorants hypocaloriques ont suffi pour perturber les bactéries intestinales et augmenter ainsi l’abondance de celles normalement absentes chez les personnes en bonne santé.
Les alternatives saines et savoureuses au sucre, ça existe !
Heureusement, il existe des édulcorants naturels qui constituent des alternatives saines et savoureuses au sucre raffiné, au sirop de maïs à haute teneur en fructose et aux édulcorants artificiels. Selon une étudedu journal de l’American Dietetic Association, la substitution d’édulcorants sains comme la mélasse noire, le sirop d’érable et le miel peut augmenter l’apport en antioxydants.
Cette étude montre que le remplacement de l’apport moyen journalier de sucres raffinés par des édulcorants naturels sains et alternatifs peut augmenter la quantité d’antioxydants que vous consommez chaque jour, en quantités similaires à celles des fruits et des noix.
Voici le top 3 des édulcorants naturels :
 Miel brut : contient des enzymes, des antioxydants, du fer, du zinc, du potassium, du calcium, du phosphore, de la vitamine B6, de la riboflavine et de la niacine. Ensemble, ces nutriments essentiels aident à neutraliser les radicaux libres tout en favorisant la croissance de bactéries saines dans le tube digestif.
 La Stevia : le stévioside, l’élément des feuilles qui le rend plus de 200 fois plus sucré que le sucre, est disponible en gouttes, en paquets, en comprimés, et en mélanges à pâtisserie. Il n’a pas d’apport calorique, pas de glucides et aucun des effets secondaires désagréables des édulcorants artificiels, ce qui en fait un édulcorant naturel idéal.
 Les dates : Les dattes sont chargées en potassium, cuivre, fer, manganèse, magnésium et vitamine B6. Elles sont facilement digérées et aident à métaboliser les protéines, les graisses et les glucides. Les preuves démontrent que les dattes peuvent aider à réduire le cholestérol LDL dans le sang et réduire le risque d’accident vasculaire cérébral.
Pour ce qui est des boissons light, l’eau et les jus naturels demeurent une excellente alternative pour un corps sain !
(santeplusmag)





Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.



LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV