contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



CAN : La Mauritanie « très intéressée » à l’idée d’une co-organisation avec le Sénégal



Ahmed Yahya, le président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie (FFRIM), a déclaré à l’APS que son pays est « très intéressé » à l’idée d’une co-organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) avec le Sénégal.



« Nous sommes intéressés et preneur d’une co-organisation avec le Sénégal avec lequel nous sommes liés par beaucoup de choses, l’histoire, la géographie et beaucoup d’intérêts économiques », a-t-il expliqué en marge de la 5-ème édition des FFRIM Awards ce samedi à Nouakchott.
« Nous sommes preneurs mais la décision finale ne nous appartient pas et au sujet de 2025, il ne faut pas oublier que c’est la Guinée qui a été choisie. Mais aussi et surtout, il faudrait l’autorisation des pouvoirs publics de nos deux pays qui ont leur mot à dire pour de tels investissements », a-t-il ajouté.
« Nous tous, le Sénégal et la Mauritanie, sommes respectueux de la Guinée, d’ailleurs nous avons de bonnes relations avec la Fédération guinéenne de football », a-t-il rappelé.
Le ministre guinéen des sports a récemment rejeté l’idée d’une co-organisation de la CAN 2025 avec des pays voisins évoquée par Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF).
« Avec le Sénégal, la Mauritanie est liée par beaucoup de choses et de plus en plus sur le plan économique », a dit le président Ahmed Yahya qui est par ailleurs un capitaine d’industrie. Selon lui, une co-organisation sera bénéfique pour les deux pays.
Au sujet de son pays, le président de la FFRIM a relevé que la qualification à la CAN 2019 a changé la perception que les Mauritaniens avaient pour le sport en général et le football en particulier.
« Nous n’avons pas le droit de nous arrêter en si bon chemin », a-t-il plaidé, soulignant que « c’est à la Fédération de travailler, de pousser davantage en surfant sur cet enthousiasme créé par cette qualification historique pour faire changer davantage les choses ».
De même, Ahmed Yaya a appelé à « continuer de travailler, en érigeant de nouvelles infrastructures et aussi en insistant sur la formation des footballeurs et des cadres ».
Après avoir pris part à deux phases finales de CHAN en 2014 et en 2018, la Mauritanie s’est qualifiée pour la première phase finale de la CAN de son histoire en 2019.
source: APS

PiccMi.Com

Lundi 28 Janvier 2019 - 23:26



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Avril 2019 - 01:35 CAN U17 : Malick Daf ne perd pas espoir


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.