contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



CDM 2014: L'apothéose pour la Colombie



PICCMI.COM: Déjà qualifiée, la Colombie a dominé le Japon (4-1) et termine en tête du groupe C. Entré à la mi-temps, James Rodriguez est impliqué sur les trois derniers buts des Cafeteros. Mondragon devient quant à lui le joueur le plus âgé à avoir disputé une rencontre dans une Coupe du monde.



CDM 2014: L'apothéose pour la Colombie
La phase de poules n'aura été qu'une formalité pour les coéquipiers de James Rodriguez, encore excellent contre le Japon. Privée de Falcao, la Colombie a trouvé un nouveau leader avec le Monégasque et remporte son troisième match en autant de rencontres. Les Japonais n'ont pas démérité mais ont craqué sur la fin de rencontre. La Colombie peut désormais préparer le choc qui l'attend face à l'Uruguay, en huitièmes de finale.

La Colombie marque puis recule

L'entame de match colombienne était tonitruante face à des Japonais déboussolés. Cuadrado multipliait les passements de jambe, Martinez éliminait trois adversaires grâce à une roulette… Le timide réveil des Japonais était vite réprimé par l'ouverture du score de Cuadrado sur penalty (0-1, 17e). Mais les Cafeteros, séduisants jusqu'alors, reculaient et finissaient par craquer sur un coup de tête d'Okazaki, 1m74, juste avant que l'arbitre ne renvoie tout le monde aux vestiaires.

Rodriguez entre et tout est repeuplé

Préservé, James Rodriguez entre à la mi-temps. Pekerman espère ainsi contrecarrer la fougue japonaise, menée par Honda, au sommet de sa forme, sauf dans le dernier geste. C'est d'ailleurs le Monégasque qui délivre une offrande, déjà, à Martinez qui trompe Kawashima (1-2, 55e). Les Japonais poussent mais s'épuisent, leur combativité est mal récompensée. Les Colombiens sont proches du point de rupture, Martinez, seul en pointe, souffre de crampes. Mais c'est bien lui qui crucifie les espoirs des Samouraïs.

Sur un nouveau contre, et de nouveau servi par Rodriguez, il élimine Uchida avant d'ajuster Kawashima (1-3, 82e). L'attaquant colombien vient de faire disparaître le mince espoir qui persistait chez les Nippons, les mains sur les hanches. Et pour accentuer sa prestation déjà décisive, Rodriguez s'en allait crucifier Kawashima d'un piqué plein de finesse en toute fin de rencontre (1-4, 90e). En une mi-temps, il faisait basculer le match.

Mandragon dans la légende

La Colombie rentre également dans l'histoire ce mardi. Rentré à 10 minutes de la fin à la place d'Ospina, Mandragon devient le joueur le plus âgé à disputer une rencontre de Coupe du monde, détrônant Roger Milla. La fête était décidément le maître mot de cette soirée pour la sélection sud-américaine, qui termine son premier tour en apothéose. Les Japonais en revanche quittent la compétition derniers de leur poule avec un point, seule équipe à n'avoir remporté aucun match.

La note du match : 7,5/10

La Colombie a démarré la rencontre pied au plancher, le temps pour les Japonais de sortir de leur torpeur et de proposer un jeu débridé et juste techniquement. La sélection sud-américaine a néanmoins eu tendance à reculer et à fermer le jeu dès qu'elle menait au score, mais les vagues successives japonaises ont assuré le spectacle. Les temps morts ont été quasiment inexistants, et le public, acquis à la cause colombienne, a été à la hauteur. La fin de match tonitruante des Colombiens a été remarquable.

Les buts

- Konno tacle la cheville de Ramos dans la surface japonaise après un contre éclair. L'arbitre accorde logiquement le penalty que transforme Cuadrado en frappant avec force près du poteau droit (0-1, 17e, sp).

- Honda déborde côté droit et se joue d'Armero. Son centre trouve la tête d'Okazaki qui devance Balanta au niveau du point de penalty, le ballon arrive trop vite sur Ospina pour qu'il puisse réagir (1-1, 45e+1).

- James Rodriguez décale le ballon de l'extérieur du pied pour Martinez dans la surface qui contrôle et frappe du gauche à bout portant (1-2, 55e).

- Martinez est parfaitement servi en profondeur par James Rodriguez. Dans la surface, il élimine Uchida d'un crochet avant d'ajuster Kawashima de l'intérieur du pied gauche (1-3, 82e).

- James Rodriguez part à la limite du hors-jeu. Il élimine Yoshida grâce à son jeu de jambes et pique son ballon devant Kawashima (1-4, 90e).




Mardi 24 Juin 2014 - 22:45



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.