contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



CDM 2014: Le Nigeria prend la main



Solides vainqueurs de la Bosnie-Herzégovine samedi (1-0), les Super Eagles occupent la deuxième place du groupe F, et joueront une ''finale'' face à l'Argentine mercredi. Les hommes de Safet Susic sont eux éliminés.



CDM 2014: Le Nigeria prend la main

La courte défaite subie face à l'Argentine de Lionel Messi (1-2) avait laissé la place à pas mal d'espoirs côté bosnien. Mais les hommes de Safet Susic n'ont pas confirmé face au Nigeria et n'auront pas de troisième chance : ils sont déjà éliminés avant d'affronter l'Iran, mercredi. L'histoire aurait évidemment pu être bien différente si le drapeau de l'arbitre assistant ne s'était pas levé sur la belle passe de Misimovic pour Edin Dzeko. L'attaquant de Manchester City n'était pas hors-jeu, mais son but a été refusé (21e)...

Quelques instants plus tard, les Super Eagles trouvaient l'ouverture sur un débordement d'Emmanuel Emenike conclu par Peter Odemwingie (29e). Les Bosniens n'ont pas perdu espoir grâce aux parades décisives d'Asmir Begovic, mais ne sont pas parvenus à se retrouver en bonne position dans la surface adverse... jusqu'à cette 93e minute lors de laquelle Edin Dzeko a contrôle de la oitrine dos au but avant de frapper du gauche. Egalisation ? Non, car Vincent Enyeama est parvenu à dévier le ballon sur son poteau !
Le fait marquant : Spahic a raté son coup


On connaît le jeu souvent à la limite de l'ancien Montpelliérain Emir Spahic. A la demi-heure de jeu, le capitaine bosnien a bien tenté, à sa manière, les bras bien écartés, d'empêcher Emmanuel Emenike de le déborder. Raté. L'attaquant nigérian l'a certes légèrement déséquilibré par la suite avant de servir Peter Odemwingie, mais les protestations de Spahic n'y ont rien changé. Faute ou pas ? Le débat est ouvert. Mais en préférant essayer de donner un coup à son adversaire plutôt que de tenter de rattraper le ballon, le défenseur de Leverkusen a été puni.
Le joueur : Enyeama, toujours chaud


La Ligue 1 a appris à le connaître cette saison. La Coupe du monde avait déjà eu affaire à un de ses shows il y a quatre ans, lorsqu'il avait dégoûté Lionel messi et les attaquants argentins en phase de poules (0-1). Vincent Enyeama retrouvera l'Albiceleste mercredi avec pour enjeu la première place du groupe F, et le Nigeria lui doit une fière chandelle. Déjà décisif face à l'Iran (0-0), le portier lillois a connu un match peu animé face à la Bosnie, mais a su sortir la parade décisive au moment opportun : la dernière minute du temps additionnel. Pris à contre-pied par la frappe d'Edin Dzeko quasiment à bout portant, Enyeama est parvenu à dévier le ballon sur son poteau pour que son équipe conserve son avantage. Enyeama est le seul gardien, avec Memo Ochoa, à ne pas avoir encore encaissé de but dans cette Coupe du monde.


Dimanche 22 Juin 2014 - 01:22



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.