contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



CDM 2014: MAIS QUELLE MOUCHE A PIQUÉ ALEX SONG?



L’indélicatesse d’Alexandre Song traverse les frontières camerounaises et s’exporte au Brésil. Alors que le Cameroun tombait ce mercredi devant une équipe de Croatie consciente de sa mission en terre brésilienne, le joueur du FC Barça s’est illustré de la plus mauvaise des manières.



CDM 2014: MAIS QUELLE MOUCHE A PIQUÉ ALEX SONG?
Décidément, quelque chose ne va pas au sein de l’équipe camerounaise. Comment peut-on comprendre qu’un joueur puisse se permettre le luxe d’asséner un coup de coude à un adversaire alors que son équipe est menée? En effet, Alex Song a eu son moment d’égarement en se faisant logiquement expulser pour un coup de coude dans le dos de Mario Mandzukic.

Si le coup de tête de Benoît Assou-Ekotto à son partenaire Benjamin Moukandjo a créé l’émoi dans les dernières minutes de la lourde défaite du Cameroun face à la Croatie (0-4), le dérapage d’Alex Song a eu une part encore plus prépondérante dans cette débâcle synonyme d’élimination de la Coupe du monde pour les Lions Indomptables.

On jouait la 40e minute de ce match du Groupe A quand Song a, de manière assez inexplicable, violemment asséné un coup de coude dans le dos du théâtral Mario Mandzukic alors que ce dernier n’avait même pas le ballon sur un contre croate… Une expulsion méritée, juste avant la pause, qui a précipité la chute des Camerounais, déjà menés 0-1 à ce moment de la partie, qui s’est au final soldée par une véritable douche humiliante pour les lointains successeurs de Roger Milla.

Et dire qu’il a aussi perçu la prime de 60 millions de F CFA promise à chaque joueur. En tout cas, ce geste de Song est une véritable marchandise pour la toile qui s’est vite saisie de l’image pour ridiculiser le milieu barcelonais.




Jeudi 19 Juin 2014 - 12:27



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.