contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



CM 2014: Oublié le beau jeu, place à l'efficace



Louée pour son beau football depuis presque dix ans, l'Allemagne n'impressionne pas dans ce secteur depuis le début du Mondial. Mais, grâce à une redoutable efficacité, elle a réussi à se hisser en demi-finale face au Brésil (22h00).



CM 2014: Oublié le beau jeu, place à l'efficace
Demi-finale (2006), finale (2008), demi-finale (2010) et demi-finale (2012). Lors des quatre derniers grands tournois internationaux, au Mondial comme à l’Euro, l’Allemagne séduisait, écrasait souvent ses adversaires lors de ses premiers matches avant de buter sur l’avant-dernière ou dernière marche. Si bien que l’adage cher à Gary Lineker – «Le football est un sport qui se joue à onze contre onze, mais à la fin c’est toujours l’Allemagne qui gagne» - avait sérieusement pris du plomb dans l’aile.

Encore placée parmi les favoris cet été, la Nationalmannschaft est de nouveau présente dans le dernier carré au Brésil. Et pour passer l’obstacle face au pays hôte, les Allemands semblent avoir changé de stratégie. Hormis face au Portugal d’entrée (4-0), les scores fleuves se sont faits rares depuis le début du Mondial et le jeu flamboyant a laissé place à l’efficacité. «L'Allemagne n'a pas pratiqué jusque-là le beau football qu'elle avait proposé lors des deux dernières Coupes du monde. Mais Joachim Löw a retenu la leçon : ce n'est pas avec du beau football qu'on gagne des titres, expliquait dimanche Lothar Matthäus. C'est pour cette raison que nous voyons cette année un football un peu plus prudent.»

Dix buts en six matches, presque aussi bien qu'en 2006 et 2010

Prudent mais surtout efficace. Invaincue depuis seize matches, menée seulement huit minutes dans ce Mondial (par le Ghana (2-2) en poules) la sélection allemande a atteint les demi-finales du Mondial pour la quatrième fois de suite, un record. Vendredi, les Français sont donc tombés sur une équipe expérimentée et sûre de sa force, qui a su marquer sur sa première demie occasion avant de tenir le choc (1-0) grâce à l’impeccable Manuel Neuer.

«Ça n'a pas été un match parfait, mais il a été correct et sérieux. Nous jouons de la manière qui nous donne une chance de gagner», résumait le buteur Mats Hummels. «Le jeu a beaucoup changé depuis 2006, a reconnu Joachim Löw. On n'a pas les mêmes joueurs. Il y a eu des changements forcés, de par l'évolution normale d'une équipe.» «Il faut qu'ils ramènent le titre en Allemagne, s’exclame pour finir Matthäus. Ce qui veut dire qu'il ne faut pas seulement proposer du beau jeu, mais jouer efficacement !» Le message semble passé. Avec dix buts inscrits, l'Allemagne marque presque autant qu’en 2006 (11) et 2010 (13). Et espère enfin un dénouement différent de ces dernières années.

Lequipe.fr


Mardi 8 Juillet 2014 - 11:33



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.