contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



COMMUNIQUE DE PRESSE Menaces de mort contre Serigne Diagne : APPEL se constitue partie civile et interpelle l’Etat, la CAP et les droits de l’hommiste





L’Association des Editeurs et Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL) s’insurge contre les menaces de mort que des proches de Cheikh Amar ont proférées contre le Directeur de publication de Dakaractu, Serigne Diagne. Non contents des injures salaces contre l’Administrateur du Site d’informations générales, ils ont juré sur la tête de leurs marabouts qu’ils vont avoir la peau de Serigne Diagne.



Ces appels téléphoniques ont eu lieu, hier, mercredi soir, alors que Serigne Diagne recevait Daouda Thiam, le Secrétaire général de l’APPEL qui a été témoin des injures et menaces d’une gravité extrême. Ces sbires de l’homme d’affaires, Cheikh Amar ne se sont nullement pas gênés. Ils se sont présentés, à tour de rôle, avant d’annoncer qu’ils vont commettre un crime sur la personne du patron de Dakaractu. Pendant près de 10mn, ils se sont targués de la puissance de leur mentor et que personne ne peut rien contre lui.



Des menaces que les éditeurs de la presse en ligne prennent bien au sérieux parce qu’ils sont déjà passés à l’acte avec un confrère qu’ils ont sévèrement amoché, dans un passé encore récent. Le journaliste très mal en point n’a toujours pas encore repris le travail. A cet effet, l’APPEL n’attendra pas que le pire soit commis pour dénoncer l’acte odieux que préparent les gros bras de Cheikh Amar.



Dakaractu a décidé de déposer plainte dès aujourd’hui. Aussi, l’APPEL se joint à cette initiative et se constitue, dès à présent, partie civile. Elle ne va pas se limiter en si bon chemin, car, le Bureau Exécutif National, qui s’est concerté, hier tard dans la soirée, interpelle directement le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique pour que non seulement la protection de Serigne Diagne soit assurée, mais aussi en tant qu’Etat de droit, que toutes les mesures nécessaires soient prises pour que ces malabars soient mis hors d’état de nuire.



L’APPEL tient aussi, à travers ce communiqué, à interpeller les entités professionnelles membres de la Coordination des Associations de Presse (CAP), les Organisations de défense des droits humains et de presse comme Amnesty, LSDH, RADDHO, Article 19, la FIJ, le CPJ, entre autres.



Toute la presse en ligne est mobilisée comme un seul homme pour barrer la route à tous les gens dotés d’un corps de grizzli et d’un cerveau de colibri et qui veulent instaurer un climat de terreur dans les médias.



L’APPEL n’exclut pas de saisir ses partenaires et ses réseaux internationaux si ces menaces et tentatives d’intimidation persistent, parce qu’il y a juste quelques mois, un de ses membres, en l’occurrence, Salam Fall, l’Administrateur de Seneweb, avait fait l’objet de tentative de représailles. Et toutes ces menaces de mort, atteintes et attaques sont liées à l’exercice de métier qui est protégé par des principes et valeurs sacro-saints.



Le Bureau Exécutif National

PiccMi.Com

Jeudi 12 Octobre 2017 - 15:16



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.