contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



CONFERENCE DE PRESSE DU M23 Me EL Hadj Diouf sème la confusion, Amath Dansokho engueule Ali Haidar



Les leaders du Mouvement du 23 Juin, essentiellement, composé des candidats de l’opposition, ont tenu, hier, un point de presse, afin de rappeler au peuple son droit de résistance par rapport à la violation de la constitution, que constitue la validation de la candidature de Wade. Réunis autour d’une déclaration finale, les candidats ont, aussi, tour à tour, renouvelé leur détermination à aller au charbon. Me El Hadj Diouf qui s’est rangé, dernièrement, derrière Moustapha Niasse, a pris la parole de force, instaurant un malaise entre les leaders, allant même jusqu'à une engueulade entre Amath Dansokho et Ali Haidar.



CONFERENCE DE PRESSE DU M23 Me EL Hadj Diouf sème la confusion, Amath Dansokho engueule Ali Haidar
Les sorties des leaders du M23 se suivent et se ressemblent, malgré le fait que la candidature de Wade tend à aller vers une validation complète avec la publication de la liste des candidats. Réunis autour d’une déclaration que s’est chargé de lire Amath Dansokho, modérateur de la conférence de presse, ils ont dit leur détermination à encadrer la résistance populaire contre ce qu’ils considèrent comme un coup d’état.
Cependant, même si les principaux leaders semblent regarder dans la même direction, Me El Hadj Diouf, égal à lui-même, a réussi à saper le moral des troupes, réclamant une prise de parole immédiate. Après l’onction d’Amath Dansokho, le tonitruant avocat dira : «aujourd’hui, l’actualité, c’est Alioune Tine. Il faut qu’on en parle. Je suis un avocat et en tant que tel, il faut que l’on me donne l’occasion d’en parler». Poursuivant, il précisera à l’endroit de ses collègues : «vous faites fausse route, le M23 n’appartient à personne. Soyons justes, c’est pour une coalition, pas pour un parti».
Irrité, Ali Haidar de la coalition «Benno ak Tanor» qui a vu en cette prise de parole comme une légèreté dans la gestion de la modération, le reprochera à Amath Dansokho, avant que les deux leaders politiques n’en échangent des propos aigre-doux.
Des militants du M23 ont fustigé l’attitude de Me El Hadj Diouf qui, selon un membre du Rewmi, n’en est pas à son coup d’essai, puisque c’est la quatrième fois que, venu en retard, il perturbe le protocole, sapant le moral des troupes.
Moustapha Niasse, pour calmer les esprits, prendra son nouveau soutien, Me El Hadj Diouf, en aparté, alors objet de quelques quolibets. Tout étant rentré dans l’ordre, rendez-vous fut pris, pour rallier la Division des Investigations Criminelles où, pensaient-ils, est détenu leur camarade, le coordonateur du M23, Alioune Tine.

Mamadou DIOUF

source: Rewmi.com


Lundi 30 Janvier 2012 - 11:00



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.