contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



CONGRES D’INVESTITURE DE L’APR : Macky zappe Idy…



En congrès d’investiture, aujourd’hui, au terrain de Diamalaye, l’Alliance pour La République (Apr) choisit son candidat à la Présidentielle de 2012. Sans surprise aucune, Macky Sall, leader du parti, seul postulant à affronter le candidat des Fal qu’il veut, à tout prix, amener à la retraite politique, est parti pour briguer, pour la première fois, le suffrage des Sénégalais. Cependant, ce congrès, selon une source proche du leader apériste, se tiendra sans la présence du leader du parti Rewmi. L’Alliance pour la République accuse Idrissa Seck de vouloir glaner de l’aura de son leader, suite à la polémique soulevée sur les 7 milliards de Taïwan. Macky Sall n’a pas, également, convié le parti au pouvoir, pour, dit-on, mettre, ainsi, fin aux rumeurs le soupçonnant de combines avec Wade, comme étant son plan B.



CONGRES D’INVESTITURE DE L’APR  : Macky zappe Idy…
C’est l’interview qu’Idrissa Seck a accordée à Walf Tv qui a allumé l’étincelle. Le maire de Thiès faisait référence à l’affaire dite des 7 milliards de Taïwan donnés au gouvernement sénégalais et dont la gestion avait été confiée à Macky Sall, alors, Premier ministre. «Il faudra qu’il rende des comptes de cela», avait déclaré le leader du parti Rewmi. La réponse n’a pas tardé. Les jeunes du parti de Macky Sall, l’Apr Yakaar, ont qualifié ces déclarations de «manœuvres, de provocation de la part d’un homme politique en mauvaise posture». L’un des proches collaborateurs de Macky Sall, Diène Farba Sarr, a rédigé, de son côté, une lettre ouverte dans laquelle il raille un Idrissa Seck «multimilliardaire spontané» qu’il accuse de vouloir glaner «un peu de l’aura de son adversaire». Cette polémique a fait que des cadres de l’Apr ont exigé de Macky Sall à qui il revient de lancer les invitations, de ne pas convier Idrissa Seck à son congrès, alors que toutes les formations politiques prendront part à ces assises. Aussi, la rupture semble-t-elle consommée entre ces deux héritiers reniés du Pape du Sopi qui sont passés à l’opposition, tout en continuant à chasser sur les terres wadistes. Sur la non-invitation du parti au pouvoir, Macky Sall veut être constant. Il réitère, par là, souligne son entourage, qu’il n’est pas le plan B de Wade, suites aux rumeurs le soupçonnant de combines avec le candidat des Fal 2012. «La rupture avec Wade est définitive. Aucun rapprochement n’est possible entre Wade et moi. Depuis que je l’ai quitté, je ne lui ai pas parlé, pas une seule fois. Il est clair que s’il y a un plan B de Wade, ce n’est pas Macky Sall», déclarait-t-il, lors de la signature d’une convention de partenariat avec Sen askan du professeur, Moustapha Samb. A l’en croire, l’objectif de l’Apr est de faire partir Wade du pouvoir, pour abréger la souffrance des Sénégalais».

Rewmi.com

PiccMi.Com

Samedi 10 Décembre 2011 - 10:45



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.