contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



CONSTRUCTION D’UN MEMORIAL LE JOOLA : LE COMITE D’INITIATIVE SE SENT EXCLU PAR LE MINISTERE DE LA CULTURE





CONSTRUCTION D’UN MEMORIAL LE JOOLA : LE COMITE D’INITIATIVE SE SENT EXCLU PAR LE MINISTERE DE LA CULTURE
En conférence de presse hier, lundi 21 septembre à la Place du Souvenir africain, le Comité d’initiative pour l’érection d’un mémorial-musée Le Joola a surtout fait comprendre aux journalistes qu’il se sentait plus ou moins exclu de ce projet, la faute au ministère de la Culture. L’autre exigence de ce Comité c’est le renflouement de l’épave du bateau restée au fond de l’Océan Atlantique. Une démarche symbolique qui devrait permettre aux familles des victimes de faire leur deuil, et qui devrait encore permettre de répondre à certaines questions. Et pour que justice soit faite, que le régime de Macky Sall ait «le courage de rouvrir le dossier».


La conférence de presse d’hier, lundi 21 septembre à la Place du Souvenir africain, avait forcément quelque chose de symbolique, quand on pense que c’est à ce même endroit que se tenait la cérémonie de deuil qui avait fait suite au douloureux naufrage du bateau Le Joola. Pour les associations de victimes et parents de victimes qui faisaient face à la presse, près de 13 longues années après la tragédie du 26 septembre 2002, c’est un peu comme si on les avait exclues d’un projet comme celui du mémorial-musée Le Joola dont ils ne savent plus grand-chose finalement.

Au départ, l’idée est assez simple : en plus d’un musée, le Mémorial devra comprendre «un centre de recherche sur la sécurité humaine, la prévention des risques et des catastrophes». Dans ce qu’en dit le coordonnateur du Comité d’initiative pour l’érection d’un Mémorial-Musée «Le Joola», Nassardine Aïdara, qui refuse de n’en faire qu’une affaire entre les victimes et leurs familles, le projet était pourtant en «bonne voie». Ensuite, il y aura quelques changements. De la place du Souvenir où il devait s’installer, le Mémorial sera comme qui dirait «déplacé» à Ziguinchor. Une décision prise «par le ministère de la Culture», mais sans que le Comité, qui tient à son rôle d’interlocuteur privilégié, ne soit ni associé ni même «informé». Là-bas, on ne prend pas vraiment de gants : le ministre de la Culture, Mbagnick Ndiaye, est directement interpellé, lui à qui l’on suggère, entre les lignes, d’avoir un peu «plus de respect pour les familles des victimes».

La question du Mémorial est loin d’être la seule récrimination du Comité qui a bien du mal à comprendre que le gouvernement refuse encore de «renflouer l’épave du bateau» restée au fond de l’Océan Atlantique. «Qu’on nous rende les restes des nôtres, ce n’est vraiment pas un luxe» dit à ce sujet Idrissa Diallo, le président du collectif des familles des victimes. Car sans cela comme il dit, difficile pour les proches des disparus de faire leur deuil, 13 longues années après le naufrage.

Idrissa Diallo en est convaincu, tout cela procède d’une «machination» : on fait en sorte d’ «installer le Joola dans l’oubli», on fait comme si…

Si l’affaire du Joola est une sorte de «nébuleuse» qui nous met «plutôt mal à l’aise», c’est peut-être à cause de cette façon qu’elle a de mettre à nu «tous les maux de notre société». C’est la conviction de quelqu’un comme Boubacar Bâ, porte-parole des victimes et rescapés du Joola. L’incivisme, l’indiscipline ou encore la corruption ont l’air de nous coller à la peau…13 ans après le Joola, qu’en est-il de la «sécurité des populations» s’interroge le Comité, quand les «risques dans les services de transport sont toujours très élevés» ou lorsque «l’accident de l’aviation de Sénégal Air vient nous rappeler toute l’actualité des demandes des familles de victimes» ? Ou alors quand on accepte que «des cars de transport ou des avions hors d’usage continuent de circuler».

«On ne saura jamais»

Aujourd’hui, s’il est question de faire de la date du 26 septembre la «journée nationale du souvenir», c’est surtout pour éviter que «cette catastrophe nationale» n’aille «en pertes et profits» : les nombreuses victimes ne devraient pas être mortes pour rien. Combien sont-elles finalement ? Les chiffres font état de «1918 morts recensés» même si «ce n’est pas encore certain». Nassardine Aïdara s’est résigné : «On ne saura jamais».
C’est au nom de toutes ces victimes que le Comité pense que le régime de Macky Sall devrait avoir «le courage de rouvrir le dossier». Au nom de Sira Bodian par exemple, restée «bloquée pendant 72h dans le bateau» malgré ses nombreux appels à l’aide émis de son téléphone portable. Pour Idrissa Diallo, au-delà du naufrage et de la catastrophe, il y a toutes ces personnes que l’on aurait pu secourir en s’y prenant plus tôt.

Le naufrage du Joola a encore fait quelque chose comme 1900 orphelins. Pour ce qui est de leur prise en charge «convenable», le Comité d’initiative pour le Mémorial précise que «le dossier avance forcément», ne serait-ce que parce «la liste des pupilles exclus des bénéficiaires s’allonge», une liste qui exclut tous ceux qui «sont atteints par la limite d’âge de 18 ans» et qui vont pourtant devoir poursuivre leurs études. Et c’est justement parce qu’ils sont moins nombreux qu’ils reçoivent «une allocation de scolarité qui est passée de 25 000 Fcfa en 2013 à 30 000 Fcfa en 2015».

Sudquotidien


Mardi 22 Septembre 2015 - 11:59



Réagissez à cet Article

1.Posté par Bossou TOSSA le 21/06/2016 16:34

Grand Marabout Vaudou Voyant Médium TOSSAVI, Sorcellerie, Magie,Voyance, médecine traditionnelle, magnétiseur discret incontestable et extraordinaires.J’ai de nombreuses années d’expérience et je suis spécialiste des travaux occultes, compétent et sérieux. Même si l'être aimé vous a abandonné,retour d’affection durable , amour ,fidélité et prospérité a vie seront retrouvés en quelques jours. Même si votre cas est désespéré, je vous apporterai la solution dans tous les domaines :je réalise l’attraction de clientèle pour tous commerce,chance pour achat et vente. Succès aux jeux, réussite de concours, examens et emplois, désenvoûtement ,protection contre tous dangers, chance et évolution professionnelle… maladies inconnues,problèmes familiaux et de voisinage. résultats immédiats et efficaces. tous les résultats sont 100% garantis.

Contactez moi directement pour une intervention rapide à tous vos problèmes.
Site Web: www.maraboutvaudoutossa.wix.com/occulte
E-mail : maraboutvaudou02@gmail.com
Hotmail: mageste2016@outlook.fr
Téléphone: +229 97 63 86 57

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.