contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Cadeau de 100 millions "offerts" par Mbaye Diop Sattar: Tahibou Ndiaye mouille Abdoulaye Diop



PICCMI.COM-L'ancien Directeur général du Cadastre, Tahibou Ndiaye a insisté devant les juges de la Commission d'instruction de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Ci-Crei) que Mbaye Diop Sattar est bel et bien l'un de ses bienfaiteurs qui lui avait "offert" la centaine de millions de nos francs. Cela, malgré le fait que le dernier cité ait apporté un démenti et prend l'ancien ministre de l'Economie et des Finances sous Wade à témoin.



Cadeau de 100 millions "offerts" par Mbaye Diop Sattar: Tahibou Ndiaye mouille Abdoulaye Diop
Entre Tahibou Ndiaye et Mbaye Diop Sattar, une seule personne peut recadrer le débat et situer de quel camp se trouve la vérité. Selon l'ex-patron du Cadastre, l'ancien argentier de l'Etat notamment Abdoulaye Diop a été informé de l'existence du don de 100 millions de F Cfa.

C'est l'élément nouveau dans la tentative de M. Ndiaye de prouver l'origine licite de ses biens. "C'est vrai", dira-il enfin devant le juges de la Ci-Crei avant d'ajouter que ses supérieurs dont "le ministre Abdoulaye Diop" étaient ainsi au courant de l'offre qu'il a reçue des mains de Mbaye Diop Sattar au début des travaux de sa résidence sise aux Almadies.

Pour rappel, Mbaye Diop Sattar a nié en bloc la déclaration de Tahibou Ndiaye devant les juges de la Ci-Crei allant jusqu'à dire que "mako gënë soxla" (J'en ai plus besoin que lui). Ainsi, l'arbitrage de l'ancien ministre est fortement attendu par les deux parties.


Vendredi 25 Juillet 2014 - 08:34



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.