contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Can 2019 (Egypte) : Après 1986 et 2006, le Sénégal retourne en terre Égyptienne



Avec l’objectif de joueur la finale, l’équipe du Sénégal retourne en Egypte, un pays où elle a déjà pris part à deux Can infructueuses : celles de 1986 et de 2006.



Cette fois sera peut-être la bonne. En effet, en Egypte, les Lions ont d’abord été sortis au 1er tour puis ont disputé une demi finale. Pour sa troisième participation à une can au pays de Mouhamed Salah, l’équipe su senegal va viser le palier d’en dessus : la finale.

Pour la petite histoire, toutes les deux fois qu’ils ont pris part à une Can en terre égyptienne, le chemin les lions a croisé celui des Pharaons. En 1986, grâce un but de la tête de Thierno Youm, le Sénégal avait surpris la bande à Taher Abuzeid battue (1-0) en match d’ouverture. La suite fut moins heureuse avec cette éliminatoire au goal-average après une défaite (1-0 face à la Cote d’Ivoire.

En 2006, « miraculés » au 1er tour avec une qualification après 1 victoire et 2 défaites, lions sortent le Syli national de Guinée (3-2) et héritent encore de l’Egypte en demi-finale.

Dans une rencontre où l’arbitre camerounais Raphael Evehe Ddivine s »etait illustré par un parti-pris flagrant en faveur des Pharaons notamment en oubliant de siffler un penalty manifeste en faveur de Diomansy Karama, l’équipe du Senegal perdait 1-2.

Cette 3eme randonnée égyptienne sera peut être la bonne pour les poulains d’Aliou Cissé, Tony Sylva, Omar Daf et Lamine Diatta qui , en tant que joueurs étaient de Can 2006. Cette 3e fois ci, ils seront sur le banc de touche pour conduire à une campagne continentale fructueuse Sadio Mané, Gana Gueye n Cheikhou Kouyaté et cette génération qui va vivre sa troisième CAN. (wiwsport avec record)

PiccMi.Com

Mercredi 9 Janvier 2019 - 12:25



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.