contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



[Carnet] Wimbledon: L'essentiel de la journée (03/07)



Le plus prestigieux des tournois du grand chelem a débuté lundi et nous tiendra en haleine jusqu' au Dimanche 04 Juillet. Retrouvez chaque soir sur PiccMi.com l'essentiel de ce qu'il ne fallait pas rater de la journée au British open. Aujourd'hui, lors de la grande finale dames, on a assisté à un nouveau sacre de la patronne du circuit, Serena Williams, le quatrième sur le gazon londonien et le treizième en Grand Chelem. L'Américaine continue d'écrire l'histoire de son impressionnant règne. Retour sur cet évènement marquant de cette avant-dernière journée.



[Carnet] Wimbledon: L'essentiel de la journée (03/07)
Malgré l'élimination de Roger Federer en quarts de finale, cette édition 2010 de Wimbledon n'est pas seulement celle du grand chambardement. En consacrant sans surprise une Serena Williams resplendissante, dans la forme de sa vie sur gazon et dont la finale face à Vera Zvonareva a résumé sa quinzaine incroyable, le tableau féminin était lui bien éloigné de toute révolution verte. En ne cédant pas la moindre manche en sept rencontres, la cadette des Williams s'est rendue tout simplement intouchable.

Pour sa 16e finale de Grand chelem, Serena a d'abord vu Zvonareva (novice à ce niveau) défendre ses chances bec et ongles, ne renonçant pas à l'échange et renvoyant régulièrement les services canon de l'Américaine. Cette dernière a eu la bonne idée d'entrer vite dans sa partie pour tenir sa mise en jeu, en attendant l'ouverture avec expérience. A 3-2 pour Williams, Zvonareva est menée 0-30 et conserve finalement son service non sans avoir effacé une balle de break possible. Un avertissement sans frais pour la Russe, mais un avertissement de trop...

Sur sa mise en jeu suivante, Zvonareva mène ainsi 40-15 mais offre deux points d'affilée à Williams, dont le deuxième sur une double faute. La pression des grands rendez-vous commence alors à se faire sentir et même si la 21e joueuse mondiale sauve deux balles de break, la troisième est la bonne pour Serena, qui profite des atermoiements révélateurs de son adversaire sur ce point. En ayant pourtant pris l'ascendant au filet, la Russe remet la balle sur Williams et laisse l'opportunité d'un passing de coup droit en pleine course à l'Américaine, qui ne se fait évidemment pas prier pour prendre le large à 5-3.


"Billie Jean, je t'ai eue"

Si Serena doit attendre sa troisième balle de set pour conclure la première manche en 36 minutes de jeu sur un coup droit trop long de Zvonareva (6-3), le match s'avère de plus en plus aisé pour Williams, qui profite d'une nouvelle faute directe de la Russe pour breaker d'entrée au début deu deuxième set. Grâce à un plan de jeu impeccable, jouant souvent dans le contre-pied, Williams empoche cinq jeux d'affilée et réussit même un double break pour mener 4-1 sur une autre double faute adverse.

L'Américaine conclut un ouvrage bien ficelé grâce à un ultime jeu blanc sur son service, libérant sa rage au filet d'un smash sur la première balle de match après seulement 1h07' de jeu (6-2). Face à une Zvonareva qui a fait son match mais qui a logiquement manqué de consistance et de régularité pour une finale de Grand chelem - et qui réintègrera tout de même le top 10 dès lundi - la domination outrageuse à Wimbledon se poursuit pour les soeurs Williams, qui n'ont lâché le sacre londonien que deux fois sur les onze dernières éditions (Sharapova en 2004 et Mauresmo en 2006).

Un peu plus égoïstement, Serena peut aussi se réjouir d'ajouter une ligne supplémentaire à sa légende. Avec 13 titres en 16 finales, Williams dépasse Billie Jean King au nombre de titres du Grand chelem. "Billie Jean, je t'ai eue", déclarait ainsi l'Américaine à la fin de la partie. Loin d'un hommage à Michael Jackson, une championne s'adressait simplement à une autre championne, présente en tribune. Pour continuer de se fixer des challenges, Serena pourra toujours consulter le palmarès de Wimbledon. Aucune joueuse ne l'a emporté trois fois d'affilée à Londres depuis Steffi Graf, de 1991 à 1993. Et Martina Navratilova, qui n'a cessé de louer le phénoménal service de Williams durant la quinzaine, l'a elle emporté six fois de suite de 1982 à 1987. Cela peut paraître fou, mais il reste donc un peu de travail encore pour Serena.


Source Sports.fr / Lequipe.fr

M.S.

Samedi 3 Juillet 2010 - 16:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.