contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Ce Chili a du piquant



Maladroit mais très joueur, le Chili a logiquement dominé le Honduras (1-0) mercredi pour signer sa première victoire en Coupe du monde depuis 1962. La Roja apporté une touche de fraicheur dans une compétition assez terne jusqu'ici. Elle prend les devants dans le groupe H avant Espagne-Suisse.



Ce Chili a du piquant
Pour son retour en Coupe du monde après douze ans d'absence, le Chili n'a pas manqué son entrée et reste l'outsider du groupe H. L'équipe de Marcelo Bielsa s'est imposée logiquement contre un Honduras totalement dépassé (1-0). Vive, ultra-technique, solide (un but encaissé lors de ses huit derniers matches), la Marea Roja a fait preuve d'une maladresse incroyable, ne convertissant qu'une seule de ses très nombreuses occasions. C'est au terme d'un magnifique jeu en triangle entamé par Mati Fernandez et relayé par Isla que Beauséjour a marqué de près (34e). Une belle récompense pour cet attaquant qui a un temps stoppé sa carrière cette saison pour aller chercher son père dans les décombres du tremblement de terre haïtien. Surnommé "El Francés" en raison de ses origines et de son nom, l'ancien attaquant du Servette Genève aujourd'hui à l'America (MEX) a été le seul à trouver la faille.

Alexis Sanchez, le Cristiano Ronaldo du Chili

Le reste ? Un peu comme l'Argentine devant le Nigeria la semaine passée : une maîtrise totale du jeu (plus de 60% de possession de balle), des décalages en nombre mais des joueurs qui tergiversent devant le but. Comme cet Alexis Sanchez dont on dit tant de bien. L'ailier de l'Udinese, qui intéresserait Lyon, a joué avec les nerfs des observateurs sous le soleil de Nelspruit. Terrible dans ses dribbles, ouvrant la défense hondurienne comme une boite de conserve, l'ancien de Colo-Colo et de River Plate a rappelé un certain Cristiano Ronaldo à ses débuts. Lorsque les Chiliens ont arrêté de chipoter pour enfin frapper, ils sont parfois tombés sur un gardien en état de grâce, comme lorsque Valladares a sorti le plus bel arrêt du Mondial sur une tête plongeante à bout portant de Ponce (64e). Dans quelques jours face à la Suisse, une équipe sûrement moins naïve, il faudra être beaucoup plus efficace.


Sources lequipe.fr


M.S.

Mercredi 16 Juin 2010 - 13:35



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.