contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Ce Sera Une Explication Entre Iberiques



Mal partie dans ce Mondial, l'Espagne s'est néanmoins qualifiée pour les huitièmes de finale, vendredi, en dominant le Chili (2-1) grâce à des buts de Villa et Iniesta. Vainqueurs de leurs deux premières sorties dans la compétition, les Chiliens sortent également de la poule H, aux dépens de Suisses et de Honduriens qui se sont neutralisés dans le même temps (0-0). La Furia a désormais rendez-vous avec le Portugal pour le deuxième choc des huitièmes de finales après le très attendu Allemagne-Angleterre.



Ce Sera Une Explication Entre Iberiques
L'Espagne a évité le piège tendu par le Chili. Condamnés à la victoire pour assurer leur place en huitièmes de finale, les Espagnols ont atteint leur objectif (2-1) et peuvent encore rêver d'un doublé après leur titre de champion d'Europe en 2008. Cerise sur le gâteau, la formation de Vicente del Bosque a été la première de la compétition à faire tomber une équipe sud-américaine pour s'offrir la première place du groupe H, et éviter ainsi le Brésil au prochain tour. Le Chili devra en découdre avec la Seleçao, tandis que l'Espagne aurait quand même un adversaire coriace avec le Portugal. La Suisse, incapable de prendre le dessus sur le Honduras (0-0), reste sur le pas de la porte. L'exploit de la Nati face à aux Espagnols (1-0) restera le seul fait d'arme de son aventure sud-africaine.

Les partenaires de Xavi ont su tirer les enseignements de ce surprenant revers inaugural. Leur manque de réalisme avait été stigmatisé comme la cause de cette défaite. Face au Chili, l'Espagne a fait parler son efficacité en première période. Pas Torres, encore loin de son meilleur niveau à l'image de ses deux occasions manquées lors des cinq premières minutes. Mais Villa, oui. Le néo-Barcelonais a su profiter d'une relance hasardeuse de Bravo pour marquer de près de 40 mètres dans le but déserté par le gardien chilien (1-0, 23e). "El Guaje", monsieur 75% des buts de la Roja dans ce Mondial, s'est ensuite mué en passeur pour Iniesta, à la conclusion d'un mouvement parfait (2-0, 36e).


Le Chili injustement à dix

Sur cette action, un accrochage involontaire entre Torres et Estrada aurait dû passer inaperçu. Mais l'arbitre de la rencontre, M.Rodriguez, a cru bon d'intervenir en voyant le buteur de Liverpool rester au sol. Le Mexicain a sorti un deuxième carton jaune à l'encontre du Chilien, synonyme d'exclusion totalement injustifiée. A dix, la formation sud-américaine n'a pas baissé les bras. Et trouvé une juste récompense à son courage avec une frappe de Millar, légèrement déviée par Piqué, qui n'a laissé aucune chance à Casillas (2-1, 47e). Mais le Chili n'a pu inscrire ce deuxième but qui lui aurait permis de prendre un point et de conserver la tête du groupe. Son huitième de finale face au Brésil promet en tout cas une belle opposition de style.






Source Sports.fr


M.S.

Vendredi 25 Juin 2010 - 20:24



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.