contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Cérémonie de remise de drapeau au Palais : Plus de sobriété, plus d’émotions



Le décor a changé. La mythique salle des banquets du palais présidentiel a été zappée au profit d’un cadre plus étroit, mais plus enchanteur. Le protocole également a été retouché. Moins de folklore, mais plus d’émotion. Macky Sall a décidé de faire dans la sobriété pour cette traditionnelle remise de drapeau aux "Lions" du Sénégal.



Comme à la veille de chaque grande compétition, les joueurs sélectionnés ont eu droit aux honneurs et à un discours fort, plein d’engagement du président de la République. Il leur a demandé de prendre exemple sur leur sélectionneur, Aliou Cissé, symbole d’un engagement total dans ses belles années de joueur. « Sur le terrain, ne soyez pas des Lions de la Teranga. Laissez nous la Teranga, ici.
Ramenez nous la coupe, après nous allons vous rendre cette Teranga », dira Macky Sall, à Cheikhou Kouyaté et ses coéquipiers. « Vous avez tout ce qu’il faut pour entrer dans l’histoire, vous avez votre talent, l’environnement administratif, technique et socio-affectif nécessaire. Un ministre passionné, une fédération déterminée et un douzième Gaïndé, dont moi-même, toujours motivé…
C’est la volonté d’aller jusqu’au bout qui fera l’affaire », insistera le président. Le capitaine des "Lions" a ensuite reçu le drapeau des mains du Chef de l’Etat, avant de laisser son coach procéder à la présentation de la délégation. La cérémonie, présentée par l’historien Professeur Lamane Mbaye, a eu un cachet encore plus symbolique quand un blessé de guerre a été présenté en héros aux "Lions" qui seront au Caire, pour la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. (Avec emedia)

PiccMi.Com

Samedi 8 Juin 2019 - 00:10



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.