contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Ces Yankees Là Ont Du Mental !



Éliminé à la 90e, les États-Unis ont arraché leur qualification pour les huitièmes de finale grâce à un but de Donovan. Mieux encore, les Américains finissent en tête de leur poule !



Ces Yankees Là Ont Du Mental !
Les Etats-Unis reviennent de loin. De très loin même. Pendant longtemps, on a bien cru que ces Américains étaient maudits. Durant 90 minutes, les hommes de Bob Bradley auront tout essayé pour forcer le verrou algérien. Déployant un football léché tout en touché, ils auront une nouvelle fois réalisé une prestation de haute volée. Emmenés par un duo Dempsey-Donovan en grande forme, les Yankees se sont créés un nombre incalculable d'occasions de but. Mais en face, M'Bolhi avait des airs de rempart infranchissable ce mercredi à Pretoria. Auteur de huit arrêts, le gardien du Slavia Sofia, formé à l'OM, a longtemps retardé l'échéance et dégoûté les attaquants américains par ses parades décisives, notamment sur cette tête de Buddle à bout portant qu'il a captée avec sérénité (68e). Outre un gardien en grande forme et une défense en béton, les hommes de Bob Bradley ont aussi dû faire avec un arbitrage défavorable, comme contre la Slovénie. A la 17e minute, M. De Bleeckere a notamment refusé un but de Gomez parfaitement valable puisque le milieu de Fulham était sur la même ligne qu'Halliche au moment de propulser le ballon au fond des filets.

Donovan en sauveur

Les Américains ont longtemps semblé avoir tous les éléments contre eux. Lorsqu'ils ont trouvé des brèches dans la surface adverse, ils ont manqué de réussite. L'exemple le plus criant est celui de Dempsey qui, après avoir touché une première fois le poteau, a vu le cadre se dérober sur sa reprise de volée (56e). Comme en 2006, les Etats-Unis ont bien failli avoir droit à un retour express au pays du baseball et du football américain. Une contre-performance qui n'aurait pas créé un traumatisme national dans un pays que le soccer n'a pas encore acquis à sa cause. Mais, c'était sans compter sur Landon Donovan qui, au bout du temps additionnel, a repris un ballon repoussé par M'Bolhi. L'ancien joueur d'Everton, de Leverkusen, aujourd'hui idole du Los Angeles Galaxy avec Beckham a envoyé les Etats-Unis en huitièmes de finale. Avec la première place du groupe en poche !

L'Algérie n'aura pas marqué

L'Algérie, de son côté, n'aura pas démérité. Mais encore une fois, le manque cruel d'un avant-centre capable de convertir en or les passes de ses milieux aura clairement fait défaut. Djebbour a bien frappé sur la barre dès la cinquième minute, mais c'est trop peu à l'heure du bilan. Avec zéro but marqué, l'Algérie ne pouvait espérer guère mieux qu'une élimination au premier tour...





Source Lequipe.fr


M.S.

Mercredi 23 Juin 2010 - 19:28



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.