contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Cession des Grands moulins de Dakar



Jean Claude Mimran a conclu la vente des Grands moulins de Dakar et ceux d’Abidjan pour un montant de 207 milliards de francs CFA.



Selon des sources bien informées, c’est Seaboard Corporation une société américaine côté à la Bourse de New York qui a racheté les deux grandes minoteries exploitées par le groupe familial depuis plus de 40 ans au Sénégal et en Côte d’Ivoire.
En effet, d’après nos radars, l’opération avait été entamée depuis le 18 septembre dernier à la suite de la signature d’un protocole d’entente et d’une due-diligence. Seaboard travaillait déjà avec le groupe Mimran dans sa branche Commodity Trading and Milling.
L’acquisition des deux Grands Moulins va augmenter la capacité de farine et d’aliments pour animaux pour Seabord. Cette dernière espère produire 24 000 tonnes métriques par jour sur les deux sites.
C’est David Mimran l’un des fils de Jean Claude, qui a conclu la vente et a piloté les négociations.
Les américains qui ont déjà réglé le chèque vont prendre le contrôle de la société dans les semaines à venir. Jean Claude Mimran, de moins en moins présent au Sénégal, s’est retiré à Gstaad en Suisse où il a construit un hôtel grand luxe. Ses enfants sont aujourd’hui intéressés par d’autres investissements, comme le phosphate ou le ciném
Désormais, Jean Claude Mimran, ne dispose en Afrique que de la Compagnie sucrière qui est également mise en vente et devrait trouver un acquéreur dans les mois à ven
Jean Claude Mimran a conclu la vente des Grands moulins de Dakar et ceux d’Abidjan pour un montant de 207 milliards de francs CFA.
Selon des sources bien informées, c’est Seaboard Corporation une société américaine côté à la Bourse de New York qui a racheté les deux grandes minoteries exploitées par le groupe familial depuis plus de 40 ans au Sénégal et en Côte d’Ivoire.
En effet, d’après nos radars, l’opération avait été entamée depuis le 18 septembre dernier à la suite de la signature d’un protocole d’entente et d’une due-diligence. Seaboard travaillait déjà avec le groupe Mimran dans sa branche Commodity Trading and Milling.
L’acquisition des deux Grands Moulins va augmenter la capacité de farine et d’aliments pour animaux pour Seabord. Cette dernière espère produire 24 000 tonnes métriques par jour sur les deux sites.
C’est David Mimran l’un des fils de Jean Claude, qui a conclu la vente et a piloté les négociations.
Les américains qui ont déjà réglé le chèque vont prendre le contrôle de la société dans les semaines à venir. Jean Claude Mimran, de moins en moins présent au Sénégal, s’est retiré à Gstaad en Suisse où il a construit un hôtel grand luxe. Ses enfants sont aujourd’hui intéressés par d’autres investissements, comme le phosphate ou le ciném
Désormais, Jean Claude Mimran, ne dispose en Afrique que de la Compagnie sucrière qui est également mise en vente et devrait trouver un acquéreur dans les mois à venir
Jean Claude Mimran a conclu la vente des Grands moulins de Dakar et ceux d’Abidjan pour un montant de 207 milliards de francs CFA.
Selon des sources bien informées, c’est Seaboard Corporation une société américaine côté à la Bourse de New York qui a racheté les deux grandes minoteries exploitées par le groupe familial depuis plus de 40 ans au Sénégal et en Côte d’Ivoire.
En effet, d’après nos radars, l’opération avait été entamée depuis le 18 septembre dernier à la suite de la signature d’un protocole d’entente et d’une due-diligence. Seaboard travaillait déjà avec le groupe Mimran dans sa branche Commodity Trading and Milling.
L’acquisition des deux Grands Moulins va augmenter la capacité de farine et d’aliments pour animaux pour Seabord. Cette dernière espère produire 24 000 tonnes métriques par jour sur les deux sites.
C’est David Mimran l’un des fils de Jean Claude, qui a conclu la vente et a piloté les négociations.
Les américains qui ont déjà réglé le chèque vont prendre le contrôle de la société dans les semaines à venir. Jean Claude Mimran, de moins en moins présent au Sénégal, s’est retiré à Gstaad en Suisse où il a construit un hôtel grand luxe. Ses enfants sont aujourd’hui intéressés par d’autres investissements, comme le phosphate ou le ciném
Désormais, Jean Claude Mimran, ne dispose en Afrique que de la Compagnie sucrière qui est également mise en vente et devrait trouver un acquéreur dans les mois à venir.
Financialafrik

PiccMi.Com

Vendredi 12 Janvier 2018 - 07:40



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 13:04 Tensions de trésorerie : Boun DIONNE passe aux aveux


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.