contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Cheikh Bethio Thioune: "Le refus de ma remise en liberté, ne serait-ce que provisoirement, m’a quelque peu surpris."



Depuis, son incarcération, le guide des Thiantacounes, avait pris du bon coté son séjour carcéral. Patient, il l’était, mais depuis que la demande de la liberté provisoire lui a été refusée, M. Thioune s’impatiente.



Cheikh Bethio Thioune: "Le refus de ma remise en liberté, ne serait-ce que provisoirement, m’a quelque peu surpris."
Et comme tous les jeudis ses disciples lui ont rendus visite. Et selon l’Observateur, il a tenu un discours dont il n’a pas habitude : «comme vous avez dû l’apprendre, la liberté provisoire m’a été refusée par les autorités judiciaires, malgré la consistance du dossier préparé et déposé par mes avocats. Je ne comprends vraiment plus cet acharnement, qui ne dit pas son nom, à vouloir me confiner dans les liens de la prévention, malgré toutes les justifications de l’incompatibilité de mon état de santé avec le milieu carcéral. Mes conseils ont tout produit, jusqu’aux moindres détails de mes traitements médicaux qui, dans d’autres circonstances, auraient été classés secrets conformément à la déontologie des médecins. Le refus de ma remise en liberté, ne serait-ce que provisoirement, m’a quelque peu surpris. Au fait, je croyais qu’après les émotions des uns et des autres, des autorités chargées de dire le droit seraient quand même en mesure de cerner les contours de cette affaire, somme toute regrettable, et me permettre de regagner mon domicile et de rester à la disposition de la justice», a déclaré Cheikh Béthio Thioune.

rewmi

Vendredi 27 Juillet 2012 - 10:30



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.