contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Cheikh Sidy Ali Arabi, chef suprême de la confrérie Tidiane : «La Tidianiya se porte bien au Sénégal»



L’Islam du Sénégal est essentiellement confrérique. Mais, les différentes voies entretiennent d’excellentes relations. C’est le constat fait par Cheikh Sidy Ali Bil Arabi Tidiani, chef suprême de la confrérie tidiane dans le monde qui est en visite chez nous depuis une dizaine de jours. Une occasion qui lui a été, également, offerte pour voir de près l’état de la Tidianiya au Sénégal.



Cheikh Sidy Ali Arabi, chef suprême de la confrérie Tidiane : «La Tidianiya se porte bien au Sénégal»
Peut-on connaître l’objet de votre visite au Sénégal ?

Cheikh Sidy Ali Bil Arabi Tidiani : L’objet de notre venue au Sénégal, c’est de rendre visite aux fidèles de la Tarikha Tidianiya établis au Sénégal et aux Muqaddam (maîtres dans la voie tidiane, Ndlr) établis au Sénégal.

Peut-on savoir les localités dans lesquelles vous vous êtes rendu depuis que vous êtes là ?

D’abord, préciser que notre point de chute, c’est la maison de Chérif Mohamed El Habib Tidiane à Pikine où nous avons trouvé le khalife Saïd Abdoul Moutalib et ses frères qui nous ont accueillis comme il se doit. On a eu droit à tous les honneurs de leur part. La nuit de la célébration de la naissance du Prophète (Psl), nous l’avons passée avec la famille de Cheikh Oumar Tall. C’est là-bas, également, que nous avons effectué le hadratoul jumaa du vendredi passé. Dimanche dernier, nous avons été à Mbour rendre visite à la famille de Thierno Ahmadou Barro. Mardi (aujourd’hui, Ndlr), nous serons à Tivaouane pour une ziarra à la famille de Seydi El hadj Malick Sy (Rta). Mercredi, on sera à Rufisque. Jeudi, on fera notre ziarra auprès de la famille religieuse de Cheikh Ibrahima Niasse (Rta) à Kaolack. Vers vendredi, samedi, on sera en Gambie. Je rends hommage à toutes les populations sénégalaises qui nous ont réservé un accueil chaleureux.

Comment avez-vous trouvé la Tidianiya au Sénégal ?

La Tidianiya se porte bien au Sénégal. Nous avons trouvé ici des zawiyas où les fidèles pratiquent leur culte, font leur zikr, matin et soir et où ils s’adonnent à la lecture du Saint Coran. Nous avons trouvé ici des personnes qui nous aiment beaucoup et je crois que nous le leur rendons bien. C’était le seul objectif de notre présence ici : constater de visu l’état de la Tidianiya au Sénégal. Dieu merci, nous avons été comblés par ce que nous avons vu.

Le Sénégal est, également, habité par des personnes qui pratiquent d’autres voies. Récemment, il y a eu un échange de bons procédés entre les communautés mouride et tidiane. Qu’est-ce que cela fait au guide que vous êtes ?


Alhamdoulilah (Dieu merci). Les communautés tidiane, khadre et mouride entretiennent d’excellentes relations et s’entraident. Tous sont conscients que toutes les voies mènent vers Dieu et vers son Prophète (Psl). Au nom de cet objectif commun, les foyers religieux bannissent toute haine entre eux et se consacrent exclusivement à l’adoration de Dieu et de son Prophète (Psl) dans la paix et dans la concorde.

Beaucoup de pays arabes sont en ébullition. Quel regard portez-vous sur ce qui se passe en Tunisie, Egypte, Algérie, Libye, Bahrein, Yémen… ?

Ceci relève de la politique. Moi, comme les fidèles tidianes, nous sommes éloignés de ce terrain-là. Nous, ce qui nous préoccupe, c’est nous acquitter de nos devoirs musulmans. Maintenant, ceux qui sont dans cette politique, je souhaite que Dieu les remette sur le droit chemin, éteigne les foyers de tension et unisse les cœurs des musulmans parce que les chrétiens sont unis. Si les musulmans ne le sont pas et prennent les armes pour se combattre, ils ne le font ni pour Dieu ni pour son Prophète (Psl) ni pour l’Islam. Je souhaite que Dieu apaise les tensions entre musulmans et les remette sur le droit chemin.

Propos recueillis par Ibrahima ANNE &Seyni DIOP
Walf.Sn



PiccMi.Com

Mardi 22 Février 2011 - 09:29



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.