contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Cheikh Tidiane Gadio : "Le problème de Wade est la théorie de mon fils ou l’apocalypse… !"



La sortie de Me Abdoulaye Wade demandant aux jeunes de brûler les cartes électorales pour empêcher la tenue de la présidentielle du 24 février 2019 n’a pas plu l’ancien ministre des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio. Sur les ondes de la RFM, il estime que "le problème de Wade est mon fils ou l’apocalypse"



"A l’âge de 93 ou 95 ans, c’est selon, Dieu merci qu’Abdoulaye Wade reste vigoureux. Le seul hic, c’est qu’il utilise cette énergie pour des causes qui le rendent tristes. Franchement moi-même, je suis triste", regrette-t-il amèrement.
D’ailleurs, il invite les sages de ce pays à parler au Pape du Sopi. "Les sages de ce pays doivent parler à Wade car il n’a pas le droit de déstabiliser ce pays", suggère-t-il. Il s’empresse d’ajouter : "Il oublie qu’on lui a attribué le prix de la paix ici au Sénégal", avant d’avertir : "Si ses partisans s’inspirent de ces propos de Wade pour déclencher la violence, force restera à la loi".
"C’est que le problème de Wade pour ce scrutin est la théorie mon fils ou l’apocalypse. C’est peine perdue", se désole-t-il.
D’après Cheikh Tidiane Gadio, Wade a un rôle à jouer dans la réconciliation entre son fils, Macky Sall, Idrissa Seck et Khalifa Sall que de demander de brûler le pays.
Par ailleurs Cheikh Tidiane Gadio s’offusque du "terrorisme verbal et de l’intolérance" au Sénégal. "Pourquoi s’attaquer à des gens qui décident de soutenir le candidat sortant. "Moi je sais tremper ma plume pour défendre mon choix mais ce n’est pas le moment. Pour l’instant, je défends mon candidat qui est dans une marge de progression importante. J’ai le droit de choisir mon candidat pour des raisons stratégiques" se défend-t-il.

PiccMi.Com

Dimanche 10 Février 2019 - 13:21



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.