contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Cheikh Yérim Seck: "Il faut être chirurgical pour régler le problème de la Casamance"





Photo d'illustration
Photo d'illustration
Après la polémique suscitée sur la toile durant ce week-end suite à un post préconisant la guerre en Casamance, Cheikh Yérim Seck a reprécisé sa pensée sur la Radio Futur Médias (RFM): "Les gens semblent ne pas comprendre mon idée, je n'ai jamais dit qu'il faut tuer les civils mais plutôt les bandes armées".

A la question de savoir s'il pense vraiment que c'est la meilleure solution, il n'y va pas par 4 chemins: "Voilà presque 30 ans que nous négocions et ça n'aboutit à rien. La situation en Centrafrique, en Côte d'Ivoire et au Congo prouve qu'une bonne guerre vaut mieux que des négociations interminables sans solutions".


Lundi 22 Janvier 2018 - 11:08



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.