contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Christine Lagarde et le PDS en vedette



Les journaux reçus vendredi à l’APS accordent une large place à la visite de la directrice générale du FMI et aux séries de manifestations que le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) compte organiser à partir de ce vendredi en dépit de l’interdiction préfectorale.



Christine Lagarde et le PDS en vedette
Le Fonds monétaire international (FMI) a pris jeudi à Dakar l'engagement de travailler à la réussite du Plan Sénégal émergent (PSE), le programme économique et social par lequel l'économie sénégalaise veut atteindre l'"émergence", d'ici à 2035.

Le FMI veut que "tous les facteurs de réussite soient à vos côtés et aux côtés du Sénégal", a déclaré sa directrice générale, Christine Lagarde, à la suite d'un entretien avec le président sénégalais Macky Sall.

"Je tiens à vous assurer que le Fonds monétaire international, qui est un partenaire du Sénégal depuis 50 ans, sera à nouveau, à votre demande, à vos côtés, pour poursuivre la mise en œuvre des politiques économiques, dans le cadre de ce Plan Sénégal émergent", a assuré Mme Lagarde.

A la Une du Soleil, ces propos de la directrice générale : ‘’Le FMI va soutenir le PSE’’. ‘’En visite officielle dans notre pays depuis hier (jeudi), la directrice générale du FMI (…) a assuré au Sénégal du soutien de son institution dans la mise en œuvre du PSE. Elle a félicité le président Macky Sall pour cet ambitieux programme’’, selon le journal.

Au sujet de la visite de Christine Lagarde, Le Témoin au quotidien écrit :’’Le FMI soutient le Plan Sénégal émergent (PSE)’’. Et dans son commentaire, le journal vante ‘’le soutien sans réserve de la communauté internationale au PSE’’. Pour L’Observateur, ‘’Christine Lagarde chante le PSE’’.

Le Quotidien y avec son mot de jeu en tirant : ‘’Pour booster les efforts du PSE, Christine monte La gade’’. Christine Lagarde ‘’vient encourager la cadence des réformes’’, selon le journal, précisant que la patronne du FMI ‘’s’est toutefois gardée de révéler la nature des engagements de son institution pour la réussite’’ du PSE.

En politique, les journaux s’intéressent aux séries de manifestations que le PDS compte organiser à partir de ce vendredi en dépit de leur interdiction par le préfet de Dakar.

‘’Dans la rue aujourd’hui, le Parti démocratique sénégalais défie l’autorité’’, souligne Le Témoin au quotidien.

Selon le journal, ‘’en réunion du Comité directeur hier à la Permanence Omar Lamine Badji, les membres du PDS ont haussé le ton soutenant qu’ils vont organiser un meeting aujourd’hui avec ou sans autorisation. Forts de leur bravoure, les Libéraux ont juré qu’ils vont exécuter leur plan de manifestation’’.

Mais, ‘’le PDS va-t-il braver l’interdit ? ’’, s’interroge Le Populaire. Sud Quotidien rapporte qu’autorisé ou non par le préfet de Dakar, ‘’le PDS tient son meeting’’. De quoi faire à Grand-Place que le PDS ‘’se radicalise’’.
Les Libéraux ‘’vont braver l’interdit préfectoral’’, souligne Walfadjri qui titre : ‘’Le PDS, envers et contre tout’’.

Dans sa livraison du jour, L’Observateur évoque ‘’la grande galère des policiers sénégalais à Kidal’’. Le journal rapporte ces propos de policiers : ‘’Nous mangeons du sombi (bouillie) ; nos rations sont à Gao depuis des mois ; nos tentes ne résistent pas aux tempêtes de sable’’.


Vendredi 30 Janvier 2015 - 07:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.