contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Contraste au sommet du basket : Tapha Gaye fait le plein, ‘’Adidas’’ à la peine



Le contraste des séances d’entraînement est saisissant entre la sélection nationale féminine de basket dont toutes les joueuses ont fini de répondre à l’appel et celle des garçons dont sept appelés se font encore désirer.



Contraste au sommet du basket : Tapha Gaye fait le plein, ‘’Adidas’’ à la peine
Alors que Moustapha Gaye, le coach de la sélection féminine en prépération pour le prochain championnat du monde des filles prévu en septembre prochain, a fini de faire le plein de son groupe constitué en majorité d’expatriés, la bande dirigée par ‘’Adidas’’ tarde à voir arriver les cadres expatriés qui ont toujours fait sa force de frappe.

Les Lionnes, championnes d’Afrique en titre, ont même fait le trop plein, avec les venues récentes de Aïda Fall, binationale qui a choisi le Sénégal, son pays d’origine, et celle tant attendue de Aya Traoré, meilleure joueuse de la dernière coupe d’Afrique qui a rallié le groupe depuis lundi.

Pendant ce temps, et malgré une annonce en grande pompe, Xan d’Almeida censé donner à l’équipe du Sénégal masculine le coup de souffle qui lui manque tant au niveau de la mène, n’est pas encore dans la place.

De même, les deux autres pensionnaires de la première division française que sont Malèye Ndoye et Saêr Sène, pourtant tous les deux à Dakar, sont toujours attendus.

Certes, ces deux joueurs ont eu une saison pleine avec leur club respectif, ce qui fait qu’ils ont certainement besoin de repos.

Mais l’imminence du tournoi de la Zone 2 (10-18 août) qualificatif au prochain Afrobasket ne milite pas en faveur de leur arrivée tardive.

Parmi les cadres qui sont encore aux abonnés absents figurent Boubacar Coly et Mouhamed Faye, tous deux membres de la cuvée de 2009 qui a disputé le dernier Afrobasket en Libye et qui, de surcroit, avaient tous les deux pris part au dernier tournoi de la Zone 2 remporté par le Mali à Bamako en mai 2009.

Comme explication, des ‘’problèmes de billets d’avion’’ sont invoqués par des membres du staff des Lions. Mais ces dernier ne doutent pas de leur arrivée. Mouhamed Faye (2e meilleur marqueur du Sénégal à Tripoli en 2009) venant juste de terminer sa participation à la Ligue d’été des Etats-Unis, la Summer League.

Les enjeux ne sont certes pas les mêmes. En effet, aussi relevée soit-elle, la particpation à un championnat du monde ne peut occulter l’urgence d’une qualification en coupe d’Afrique qui est au bout du tournoi de la Zone 2 et qui doit mobiliser tous les joueurs convoqués.




Source APS

M.S.

Mardi 20 Juillet 2010 - 22:02



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.