contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Coupable d’avoir défiguré son ex avec de l’acide : Samba Diallo écope de 5 ans de prison et 10 millions d’amende





Coupable d’avoir défiguré son ex avec de l’acide : Samba Diallo écope de 5 ans de prison et 10 millions d’amende
Le Tribunal des flagrants délits de Dakar a rendu son verdict hier, sur l’histoire du couple qui a eu à secouer le quartier Usine Bène Tally, il y a quelques semaines. Reconnu coupable du délit de coups et blessures volontaires, le sieur Samba Diallo s’est vu infligé une peine de 5 ans d’emprisonnement ferme. Renvoyé devant le tribunal pour y être jugé conformément à la loi, il a été condamné aussi à payer la somme de 10 millions de francs Cfa à sa victime au titre de dommages et intérêts.

Une somme qui servira à assurer les frais d’hospitalisation pour le reste du séjour de la victime à l’hôpital. La dame Oumy Guèye, apprend Le Quotidien, est actuellement internée à l’hôpital Principal où elle subit des soins médicaux. Les frais d’hospitalisation lui coûtent 50 mille francs la journée.

Pour rappel, la dame Oumy Guèye a été aspergée d’acide par le sieur Samba Diallo qui a refusé de l’épouser comme il le lui avait promis. L’on apprend que le prévenu avait averti la victime avant de passer à l’acte. «Si tu ne deviens pas ma femme, aucun homme ne t’épousera», lui disait son bourreau.

Cet acte barbare de la part du sieur Diallo a occasionné chez la victime un «visage défiguré». En témoignent les photos de la victime prises après l’incident. Ces images nues jointes aux dossiers montrent d’autres griefs découlant des méfaits de l’acide. La victime ne s’est pas, jusque-là, remise de ses blessures, ont fait savoir ses conseil, estimant que «les faits sont extrêmement graves».

cbdiagne@lequotidien.sn

PiccMi.Com

Jeudi 24 Novembre 2011 - 13:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.