contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Coupe du monde 2014 : les Diables rouges, bien pâles, se qualifient !



PICCMI.COM- Grâce à une victoire acquise à la 87e minute face à la Russie (1-0), les Belges assurent leur qualification, sans convaincre.



Coupe du monde 2014 : les Diables rouges, bien pâles, se qualifient !
Même au stade Maracanã, il est possible de mal jouer au football. Toutefois, il n'est pas nécessaire de bien jouer pour l'emporter. Les Belges le savent mieux que personne ce soir : auteurs d'un match insipide - certains supporteurs ont été aperçus en train de faire la sieste -, ils s'imposent grâce à un but d'Origi (87e). L'ancien Lillois, parfaitement trouvé par Hazard, qui s'est réveillé subitement, permet de qualifier les Diables rouges pour la huitième de finale de cette Coupe du monde. Mais les occasions ont été si rares et le jeu, si pauvre, que les Belges savent qu'ils ont tout fait à part convaincre.

Mertens, l'activité pas payée

Et le match n'a pas tardé à s'enfoncer dans l'ennui. Certes, en début de match, les Belges ont tenté de prendre le jeu en main. Illustration de cette volonté : Mertens, acteur de la plupart des tentatives pour les Diables rouges. Il lance d'abord Lukaku, mais Ignashevich intervient (14e). Ensuite, le joueur de Naples enchaîne avec une frappe des 25 mètres (20e), un nouveau tir qui passe au-dessus (22e) et une autre tentative repoussée par Akinfeev. Toutefois, à l'image de son équipe, il manque de réalisme. Les Belges n'y arrivent pas, et Vermaelen doit même quitter les siens. Le défenseur d'Arsenal, qui avait senti une gêne à l'arrière de la cuisse à l'échauffement, cède sa place dès la 31e (changement avec Vertonghen).

En face, les Russes, entraînés par Capello, se contentent d'attendre patiemment en défense. Suffisant pour se projeter vers l'avant et se créer quelques occasions. Faizulin (12e, 43e) et Kanunnikov aux 30 mètres (30e) tentent d'ailleurs leur chance. Kokorin, lui, passe d'ailleurs très près de l'ouverture du score : entouré de Van Buyten et Kompany, il place une tête qui manque le cadre de peu (44e).

La Russie se met à y croire

En seconde mi-temps, la Russie domine encore un peu plus les débats. La faute à une formation belge apathique, qui laisse l'adversaire dominer. Les occasions sont rares : la demi-volée de Kombarov passe largement au-dessus (53e), et le ciseau retourné de Kokorin affole la défense belge (58e). Dans la foulée, les Diables rouges partent en contre-attaque, mais Hazard trouve Origi qui s'écroule dans la surface. Le Lillois venait de remplacer Lukaku (57e), passé totalement à côté de son match.

Ce sont les Russes qui, avec un jeu d'attaque basique, s'offrent alors les meilleures occasions. Kokorin lance Shatov, qui oblige Van Buyten à dégager en corner (70e). Les Belges écartent facilement le danger. Ils seront de nouveau pris de court lors d'une contre-attaque conclue par Eshchenko (81e), qui manque le cadre de peu.

Et Hazard réveille (enfin) les Belges

À l'approche de la fin du match, les Belges se réveillent enfin. Sur coup franc, Mirallas prend Akinfeev à contre-pied et bute sur le poteau gauche (84e). Eden Hazard emballe la rencontre. Lancé par Mirallas, le joueur de Chelsea s'infiltre dans la surface de réparation et voit sa tentative contrée (86e). Hazard est une nouvelle fois aux manettes pour faire la différence du côté gauche et offrir un caviar à Origi, qui fait enfin trembler les filets. Les supporteurs belges assoupis se réveillent enfin, le banc des Belges est aux anges (87e). Sur un énième service du joueur des Blues, Mirallas voit même sa tentative contrée par Akinfeev.

Sur le plan comptable, cette victoire équivaut à une qualification pour les Diables rouges. De quoi rappeler le parcours de l'équipe de Marc Wilmots en 2002, quand l'entraîneur du moment était encore l'un des fers de lance de la sélection, qui elle aussi avait passé le stade du premier tour.

Lepoint


Dimanche 22 Juin 2014 - 23:39



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.