contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Coupe du monde de basketball : Seul le Sénégal n’a pas encore acheté les droits de retransmission (FIBA)





Coupe du monde de basketball : Seul le Sénégal n’a pas encore acheté les droits de retransmission (FIBA)
Le Sénégal est le seul, des pays qualifiés à la phase finale de la Coupe du monde de basketball, qui n’a pas encore acheté les droits de retransmission des matchs, a-t-on appris jeudi auprès de la Fédération internationale de basketball (FIBA).

"Tous les pays qualifiés ont déjà acheté les droits de retransmission, sauf le Sénégal'', a déclaré à l'envoyé spécial de l’APS un membre de la commission des médias de la FIBA, Lamine Badiane.

Il rappelle que si le Sénégal n’acquiert pas les droits de retransmission du Mondial de basket, les chaînes de télévision sénégalaises ne pourront pas diffuser les matchs de cette compétition.

''Actuellement, nous sommes à 24 heures de la clôture [des opérations d’acquisition des droits de retransmission]. Et si le Sénégal ne trouve pas un accord avec la FIBA au plus tard demain (vendredi), les matchs ne pourront pas être diffusés'', a prévenu Lamine Badiane.

Il signale que la chaîne publique RTS est toutefois entrée en contact avec le département chargé de la commercialisation de ces droits.

Le montant à payer par le Sénégal pour les avoir est d’environ 65 mille dollars US, soit quelque 32 millions de francs CFA, selon M. Badiane.

La Coupe du monde 2014 de basketball aura lieu du 30 août au 14 septembre, en Espagne.

Les Lions partagent le groupe B de la compétition avec la Grèce, l'Argentine, la Croatie, les Philippines et Porto Rico. Ils ont reçu le drapeau national des mains du président de la République, Macky Sall, mercredi, à Dakar.


Vendredi 29 Août 2014 - 09:01



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.