contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Crei : Eli Manel opaque... Lake défaillante





Crei : Eli Manel opaque... Lake défaillante
PICCMI.COM- Le Parquet spécial trouve Eli Manel Diop l’ancien directeur de Ahs Sunugaal sympathique. Mais depuis avant-hier les co-prévenus de Rimka et leurs avocats n’ont cessé de démonter sa déposition. Pour Ibrahim Aboukhalil dit Bibo Bourgi qui plaidait devant la Cour hier, quelqu’un qui n’est pas en mesure de produire la moindre preuve de ses accusations alors qu’il a été directeur de Ahs en 2007, 2008 et 2009, on ne doit pas s’attarder sur son témoignage. Ce dernier de révéler que Eli Manel a essayé d’entrer en contact avec lui en 2011 pour solliciter sa réintégration dans la société. «Il a repris contact après le début du procès en m’adressant des Sms. Ces messages sont révélateurs», a indiqué Bibo. «Comment se fonder sur des déclarations constituées de rumeurs pour assoir une condamnation. De ce témoignage, on ne peut pas retenir un témoignage à charge», a ajouté Bibo.

Bibo Bourgi n’est pas le seul prévenu qui a foulé au pied un témoignage que le parquet a qualifié déterminant dans la procédure. Pape Mamadou Pouye, un autre co-prévenu de l’ancien tout puissant ministre d’Etat a malmené la notaire Patricia Lake Diop comme pas possible. Selon Mamadou Pouye, la notaire a une mémoire défaillante et malgré cela elle a été entendue sans avoir recours à aucun document pour confirmer ses propos. «Elle a nuancé fortement ses propos. On nous a mis en prison, ensuite on cherche», a déploré le prévenu qui indique que le seul lien qui existe entre Rimka et Ahs, ce sont les témoignages de Patricia Lake Diop et de Eli Manel Diop, les relations d’amitié entre Rimka et Bibo Bourgi, Pape Mamadou Pouye et Karim Abou Khalil. «Est-ce que l’amitié est un agissement illégal. C’est une approche facile de tenter d’inculper (Rimka) par des preuves testimoniales. L’accusation cherche à éviter de prouver les agissements de (Rimka)», a confié Pape Pouye.

Le Populaire


Vendredi 20 Février 2015 - 05:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.