contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



DEMARRAGE CE MATIN DE L’ENTREE EN SIXIEME ET DU CFEE : Une hausse de 10.013 candidats enregistrée





DEMARRAGE CE MATIN  DE L’ENTREE EN SIXIEME ET DU CFEE : Une hausse de 10.013 candidats enregistrée
Les élèves du CM2, l’ultime « classe de transition » avant d’entamer l’Enseignement moyen, vont débuter ce mardi 26juin pour deux jours, et sur toute l’étendue du territoire national, les épreuves d’Entrée en sixième et du Certificat de fin d’étude élémentaires (CFEE). Ils sont cette année 212 408 potaches à postuler au premier diplôme du cursus scolaire. L’année 2012 enregistre ainsi il y a une augmentation de 10.013 candidats, soit un taux net de 04,94% par rapport au nombre de candidats qui étaient inscrits l’année dernière.

Les épreuves d’entrée en sixième démarrent ce mardi 26juin sur toute l’étendue du territoire. Au total 212 408 candidats dont 101 416 garçons et 110 992 filles sont soumis à cette évaluation. Contrairement au nombre qui a été enregistré l’année passée et qui s’élevait à 202 395 candidats, on note cette année une nette augmentation du nombre de candidats.

Elle est estimée à 04,94 %, soit 10.013 candidats. Parallèlement au nombre de candidats, celui des centres d’examen qui était de 1293 en 2011 a connu une hausse de 20, 03 %, soit 259 centres de plus en 2012. Ce qui fait un total de 1552 centres, renseigne la Direction des Examens et Concours (DEXCO) du ministère de l’Education. Ce qui signifie qu’en une année le nombre d’élèves présentés à cette évaluation a connu une légère hausse. La quasi-totalité des inscrits dans l’ensemble des académies sont dominés par des filles.

A l’exception toutefois des régions de Fatick , Kédougou, Sédhiou, Ziguinchor. La région de Dakar compte le plus grand nombre de centres d’examen, soit 218. Elle est suivie des régions de Louga, Thiès, Saint-Louis et Kaolack qui enregistrent respectivement 210, 182, 137 et 132 centres.

Sud Quotidien

Mardi 26 Juin 2012 - 09:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.