contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



DIOURBEL-CONSEIL INTERMINISTERIEL : 403 milliards pour développer la région





DIOURBEL-CONSEIL INTERMINISTERIEL : 403 milliards pour développer la région
e conseil régional de Diourbel a abrité le conseil interministériel décentralisé. Le Premier ministre, Abdoul Mbaye qui a présidé la rencontre, hier, a annoncé d'importantes mesures allant dans le sens du paiement des arriérés restants dus aux opérateurs privés semenciers, la réalisation d'infrastructures routières ,l'achèvement du programme spécial de Touba ,le règlement des arriérés de cotisation de la commune de Diourbel par rapport à l'agence de développement municipale

Le Premier ministre, Abdoul Mbaye a présidé hier, mercredi le conseil interministériel sur le développement de la région de Diourbel. A la fin des travaux qui ont duré prés de 5 tours d'horloge, Abdoul Mbaye a tenu à souligner que la région a connu une importante mutation au début des indépendances. M Mbaye fait remarquer que « Diourbel était en pole position au sein de l'économie agricole du Sénégal. Elle était le bassin arachidier accueillant des industries de transformation de l'arachide et elle a connu une mutation en devenant ainsi le deuxième centre urbain du Sénégal. Ce passage d'une économie agricole et rurale à une économie urbaine a été peut être mal vécu ,mal organisée mais a ouvert de nouvelles opportunités ».

Et de poursuivre : « c'est en cela qu'un système économique peut partir pour assurer un développement. Au plan agricole si nous retenons la recommandation consistant à amener les eaux au sein de la vallée du Sine et du Car ,on peut de nouveau reverdir ces flancs et développer du maraichage dont les villes ont besoin. On ne vous apprendra pas que le tourisme religieux fait aujourd'hui la prospérité de la région en particulier de la ville de Touba ». Avant de poursuivre : « il y a d'autres services qui peuvent être exploités dés lors que l'industrialisation peut suivre car l'ensemble urbain que constituent Touba, Mbacke, Diourbel et Bambey, est un centre de consommation important qui repose sur les importations en provenance de Dakar et qui peut développer facilement des industries de substitution ou des industries de sous-traitance dans la zone ». Il y a donc des pistes qu'il est important d'explorer, a- t-il martelé.

Le conseil interministériel a l'issue de débats a fait quelques recommandations pour les deux ans à avenir .Il s'agit, entre autres, d'un ensemble d'opérations qui sont déjà en cours et qui représentent un total de 209 milliards. « Nous allons partir de ce qui existe pour faire repartir les projets développés et assurer ceux qui n'ont pas été entrepris », dit-il. Sur cette somme global de 209 milliards , précise-t-il ,112 milliards représentent des fonds de l'Etat. Cela permet de relever que la région de Diourbel est celle qui bénéficie de l'effort étatique le plus important, a t-il soutenu avant d'ajouter que "le conseil régional a présenté un programme important de 403 milliards .Nous avons indiqué que ce programme allait être pris en compte dans les prochaines années par les différents ministères dans leurs budgets à venir." a t-il affirmé .

PiccMi.Com

Jeudi 26 Juillet 2012 - 09:25



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.