contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



DROITS DE L'HOMME : Wade plus attentif que Macky Sall, Latif Coulibaly rejette la copie de Amnesty/Sénégal





DROITS DE L'HOMME : Wade plus attentif que Macky Sall, Latif Coulibaly rejette la copie de Amnesty/Sénégal
PICCMI.COM-Le porte-parole du Gouvernement, Latif Coulibaly, apporte la réplique à la présidente d'Amnesty/Sénégal, Nafi Samba Kâ après sa comparaison favorable à Wade sur le respect des droits humains vis-à-vis de son successeur Macky Sall.

"Madame la présidente, avec toute la considération qu'on vous doit, vos informations sont erronées ou bien sont faites sur une mauvaise de foi" a répondu M.Coulibaly à Mme Kâ qui avait qualifié le pouvoir actuel "d'allergique aux droits de l'homme" lors d'un panel à l'Université Cheikh Anta Diop.

Dans un communiqué, Latif Coulibaly déplore ainsi le fait et affirme que les termes d'un débat aussi important sur les droits humains ne devraient pas être basés sur des jugements de valeur ou à une avalanche de catégorisations simplistes.

" Madame, votre comparaison entre Abdoulaye Wade et Macky Sall sur la question des droits de l'homme, manque d'objectivité et de rigueur scientifique. Donc, elle ne peut intéresser les sénégalais", tranche le minstre d'Etat.

Cette sortie de Nafi Samba Kâ, selon ses propos, n'est qu'une énumération négative qui est l'opposé des résultats d'enquêtes d'Institutions indépendantes à l'intar de l'Examen périodique universel (Epu) des Nations Unies et la Commission africaine des droits de l'Homme et des Peuples qui se servent du Sénégal en exemple.

Pour rappel, la présidente de Amnesty/Sénégal avait déclaré qu'Abdoulaye Wade était plus réceptif aux appels des institutions de défense des droits de l'homme que Macky Sall et son Gouvernement qui, au même titre que la des députés de l'actuelle l'Assemblée nationale, seraient allergiques à la question.



Samedi 10 Mai 2014 - 10:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.