contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



[Débat] L’acclimatation n’est pas obligatoire à une certaine altitude (physiologiste)



Le docteur Fallou Cissé, physiologiste et médecin de l’équipe nationale de football, a souligné l’acclimatation n’est pas ‘’une condition obligatoire sur une certaine altitude’’ pour un athlète, en réaction au débat en cours chez les acteurs de cette discipline qui demandent une acclimatation en vue des championnats d’Afrique.



Le championnat d’Afrique d’athlétisme se déroulera à Nairobi (Kenya) du 28 juillet au 1-er août. La capitale Kenyanne se trouve à une altitude de 1.600 m au dessus de la mer.



‘’Des études très poussées que nous avons faites montrent qu’en deçà de 2000 m d’altitude, l’acclimatation n’est pas obligatoire’’, a souligné le Docteur Fallou Cissé enseignant à la faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta Diop.



Le professeur Cissé précise que ‘’des doctorats et des publications scientifiques ont même été faites sur la base de ces études’’.



Il a rappelé que l’athlète Amadou Dia Bâ, champion d’Afrique à Nairobi en 1987, n’avait pas ‘’eu besoin d’un stage d’acclimatation, puisqu’il est arrivé à la veille de la compétition et a remporté la médaille d’or en établissant son meilleur temps’’.



Pour le médecin du sport, la question de l’acclimatation ne doit se poser qu’à partir de 2000 m pour toutes les disciplines sauf pour le football puisque, selon lui, ‘’en altitude le ballon est plus rapide et les trajectoires en subissent un coup’’.



C’est ce qui explique que ‘’le Brésil et l’Argentine ont tous les deux été battus à La Paz en Bolivie parce que le ballon est plus rapide et les trajectoires imprécises’’, a dit Fallou Cissé.



Pour lui, ‘’l’altitude améliore les performances de courte durée, mais au-delà, il est préférable de s’acclimater’’, si on est au minimum au dessus de 2000 m du niveau de la mer.








Source APS





Moustapha Sakho

Lundi 26 Juillet 2010 - 18:43



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.