contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Dédicace du livre « EL HADJI MANSOUR MBAYE » de SAER NDIAYE : Hommage à un historien traditionnaliste, un homme de consensus





Dédicace du livre « EL HADJI MANSOUR MBAYE » de SAER NDIAYE : Hommage à un historien traditionnaliste, un homme de consensus
Les témoignages sont unanimes : El Hadji Mansour Mbaye est un homme de consensus. Le ministre de Sport, El Hadj Malick Gackou, lui a demandé, lors de la cérémonie de dédicace du livre qui lui est dédié, de poursuivre son combat afin de réconcilier le peuple sénégalais à son Etat, à sa nation.

La maison d’édition « Le Nègre international » a procédé, hier, à la dédicace du livre intitulé « El Hadji Mansour Mbaye, le consensus personnifié », en présence de nombreuses personnalités du monde politique, religieux, culturel et sportif. Cet ouvrage d’entretien, riche de 156 pages, retrace le parcours de l’homme : ses origines, ses relations avec les hommes politiques, religieux, etc.

Dans son avant-propos, l’auteur de ce livre d’entretien, Saer Ndiaye, a indiqué que le choix d’écrire sur El Hadji Mansour Mbaye relève « d’une volonté de fixer sur le papier et pour la prospérité, la parole d’un témoin du passé et du présent ». « Il est des hommes qui marquent leur époque par des actions d’éclat, par des actes de subversion. El Hadji Mansour Mbaye, pour le commun des Sénégalais, est plutôt en perpétuelle quête de consensus, mais reste ferme dans ses convictions », a-t-il apprécié.

Le directeur de « Nègre international », éditeur du livre, Elie Charles Moreau, a abondé dans le même sens en indiquant que la dimension du personnage dépasse les frontières sénégalaises. Pour l’ancien président du Sénégal, Abdou Diouf, qui a préfacé cet ouvrage de 156 pages, El Hadji Mansour Mbaye est un « historien traditionnaliste qui a joué et joue encore un rôle essentiel dans l’analyse et le récit de faits et d’événements qui ont marqué notre histoire et ponctué la marche de notre jeune République. » Sa conviction est que « le communicateur traditionnel fait partie des dépositaires de ces valeurs cardinales qui fondent notre société et qui doivent impérativement se prolonger dans l’éducation et dans la formation de ceux qui auront demain la responsabilité de ce que nous avons de plus précieux et que nous appelons tout simplement, mais fièrement, notre Sénégal ». Cheikh Abdou Khadre Cissokho, représentant du secrétaire général du Parti socialiste, a rappelé l’amitié qui lie El Hadji Mansour Mbaye et Ousmane Tanor Dieng. « Nous sommes fiers d’être autour de toi dans ce que tu représentes aujourd’hui. Tu es une bibliothèque personnifiée, un homme de convictions. Un médiateur utile pour le pays, un conseiller utile pour la jeunesse », a témoigné l’ancien président de l’Assemblée nationale. Avant d’ajouter : « Tu nous a apportés de l’amour, de l’amitié et de la fraternité ». Le ministre des Sports, El Hadji Malick Gackou, a fait part de sa joie d’avoir participé à la perpétuation de l’œuvre d’El Hadji Mansour Mbaye, un citoyen exceptionnel ».

M. Gackou a demandé à El Hadji Mansour Mbaye de poursuivre son combat « pour réconcilier le peuple sénégalais à son Etat, à sa nation ». Pour sa part, Youssou Ndour, ministre de la Culture et du Tourisme, a dit qu’El Hadji Mansour Mbaye est un personnage qui, par la grâce de Dieu et son mérite personnel, est apprécié à l’unanimité ». Le titre de l’ouvrage en est une parfaite illustration. A son avis, cet ouvrage dédié à El Hadji Mansour Mbaye doit « inspirer les jeunes générations dans leurs quêtes de repères ».

Le Soleil

Mardi 5 Juin 2012 - 12:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.