contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Démenti au démenti sur la rencontre avortée Macky Sall-Karim Wade à Paris : L’hôtel George V cherche la taupe





Démenti au démenti sur la rencontre avortée Macky Sall-Karim Wade à Paris : L’hôtel George V cherche la taupe
Le Quotidien ayant vu juste trop tôt, Macky Sall n’a plus voulu retrouver Karim Wade et Claude Guéant au George V à Paris. Un flop qui a eu des conséquences dans l’hôtel et au ministère français de l’Intérieur qui cherche l’informateur du Quotidien.
Le Président Macky Sall a quitté hier la France sans avoir rencontré l’ancien ministre d’Etat Karim Wade, contrairement à ce qu’avait révélé Le Quotidien mardi dernier. Et il s’est confirmé hier que c’est justement à cause de la publication de cette information que la rencontre n’a pu avoir lieu. Mieux, la direction de l’hôtel George V de Paris a ouvert une enquête interne pour savoir d’où a pu provenir la fuite.

Le préjudice n’est pas que financier pour l’hôtel, il est surtout moral. Dans son édition 2 773 du mardi dernier, Le Quotidien avait fait état d’un tête-à-tête prévu pour le chef de l’Etat Macky Sall, avec Karim Wade, fils du président sortant, et qui a géré plusieurs dossiers financiers durant le règne de son père. Arrangée par le ministre français de l’Intérieur, la rencontre devait avoir pour cadre le restaurant Le Cinq, situé dans l’hôtel George V. Le face-à-face était pré­vu pour avoir lieu juste après le déjeuner de travail du Président avec son homologue français Nicolas Sarkozy. La divulgation de cette information a fait l’effet d’une bombe dans les milieux, particulièrement des intérêts français.

De nombreuses «bonnes volontés», ainsi que des «amis du Quotidien», ont joint des membres de la Rédaction pour apporter un démenti à l’information, excipant de plusieurs motifs pour lesquels le Président Macky Sall n’avait pas prévu de rencontrer Karim Wade à Paris. Or, la vraie raison pour laquelle la rencontre n’a pu se tenir, c’est le fait qu’elle ait été publiée trop tôt. Car tous les intéressés pensaient avoir bien verrouillé. L’Elysée qui avait établi la partie officielle de la visite de Macky Sall, et qui avait prévu cet aparté franco-sénégalais, ne pensait pas être à la source de la fuite dans un organe de presse sénégalais. Et la Présidence sénégalaise de son côté ne voulant pas être taxée de laxisme, a envoyé des gens apporter un démenti des plus officiels.

Enquête
Il se dit même que c’est à cause de cette fuite que le Président a renoncé à descendre à son hôtel habituel, Le Méridien Montpar­nas­se, pour lui préférer le Meu­rice, dans le 1er Arrondisse­ment de Pa­ris. Echaudé par l’histoire du Geor­ge V, le Président Macky Sall, s’est aussi méfié du personnel d’un hôtel dans lequel il a souvent résidé lors de ses différentes visites à Paris.

La méfiance des services de Ma­cky Sall a rejoint celle du personnel de l’Elysée. Tout ce monde, ainsi que celui de la Place Beauvau, qui abrite le ministère français de l’Intérieur, a cherché à se protéger en rejetant la fuite sur d’autres. Et surtout, sur le personnel de l’hôtel. Ce qui a le plus irrité le directeur Christopher Norton. Ce dernier est certain que ce n’est pas de chez lui qu’est sortie l’information, car trois personnes seulement étaient au courant. Il s’agit de lui, de son adjoint, ainsi que du directeur du restaurant Le Cinq. Et toutes ces personnes sont recrutées également pour leur sens de la discrétion. Le George V, célèbre palace de Paris, voit en effet ses murs abriter de nombreuses rencontres entre des dirigeants de plusieurs parties du monde, et les hôteliers assurent que la fuite n’est jamais venue de leur personnel.

Et pour se conforter et rassurer sa clientèle, la Direction du palace parisien a, on l’a dit, ouvert une enquête interne, à laquelle tout le personnel va se soumettre. Néan­moins, puisque le temps est à la recherche de boucs émissaires, cer­taines personnes au ministère français de l’Intérieur regardent du côté de la délégation présidentielle sénégalaise. Ces gens n’hésitent pas à pointer d’un doigt très discret, quelques membres de l’entourage de Macky Sall, qu’ils soupçonnent de fortes accointances avec la presse sénégalaise, et en particulier Le Quotidien. Quoiqu’il en soit, Karim Wade et Macky Sall, s’ils ont des secrets à partager, vont devoir user de ruses encore plus grandes pour se rencontrer loin des regards des médias.

gueye@lequotidien.sn

Mohamed GUEYE-lequotidien

Jeudi 19 Avril 2012 - 13:12



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.