contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Divers sujets au menu de la presse sénégalaise



La presse sénégalaise reçue lundi à APA traite de divers sujets dominés par, l’économie, la politique et les faits de société.



Divers sujets au menu de la presse sénégalaise
Ainsi, Le Soleil titre sur la tournée économique de Macky Sall en Casamance et fait état d' «un vaste programme d'équipement des villages en moulins et batteuses».

«Tournée économique du chef de l'Etat : Macky Sall arrose de milliards les terres arides du sud», note L'Observateur.

«Désenclavement de la Casamance : Un grand pont en avant», titre Le Quotidien, soulignant que le transport du fret est renforcé.

Parlant de politique, L'Obs se focalise sur la crise à l'Alliance des forces du progrès (AFP, mouvance présidentielle) et écrit qu'il y a «une mission pour sauver l'Alliance Niasse-Gakou».

Ce journal note que les médiateurs ont rencontré Moustapha Niasse vendredi dernier, qui se dit favorable au dialogue.

«Baldé pilonne Macky», titre Walfadjri. A la Une de Rewmi, le maire de Ziguinchor se prononce sur la tournée du président au sud : «Il est venu baptiser les enfants d'autrui».

«Unification de la gauche pour la conquête du pouvoir : Revoilà les faiseurs de roi», titre Sud Quotidien.

Le Populaire consacre sa Une à Amadou Tidiane Wone, directeur de cabinet de l'ex-président, Me Abdoulaye Wade : «Pendant qu'on traque, des gens font pire que sous Wade».

Le Témoin poursuit l'affaire Karim Wade et revient sur «les grands moments d'un procès controversé».

«Attaques et contre-attaques : Les avocats en pleine bataille de rue», titre La Tribune.

Cette «fausse alerte Al Qaïda» avec des SMS menaçant envoyés à des autorités occupe la Une du journal EnQuête.



Lundi 23 Février 2015 - 07:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.