contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Divers sujets au menu des quotidiens



Divers sujets se rapportant à l’électricité, à la politique avec notamment le bilan de Macky Sall à mi-mandat et le retour du Sénat dans l’architecture institutionnelle, le code des marchés publics et la commémoration du naufrage du Joola sont au menu des quotidiens reçus jeudi à l’APS.



Divers sujets au menu des quotidiens
L’Observateur qui relève la cherté des factures d’électricité titre : ‘’La SENELEC multiplie jusqu’à …5 fois les factures’’. ‘’Le vent de la contestation (contre la hausse des factures) a certes soufflé à partir de Grand Médine (banlieue dakaroise), mais ce sont tous les quartiers de Dakar qui sont concernés par la hausse vertigineuse des factures d’électricité’’, écrit L’Observateur.

Dans cette affaire, des associations de consommateurs mettent en cause des modèles de compteurs posés par la SENELEC. L’Observateur donne des exemples : ‘’A Ouest-Foire, la facture d’un chef de famille est passée de80.000 francs à la date du 12 juillet 2014 à 124 000 francs à la date du 13 septembre 2014. Aux HLM Angle Mouss, c’est un cadre d’une société de la place qui se plaint de la hausse de se facture qui est montée à plus de 110 000 francs contre 20 600 francs’’.

Cité dans le journal, le directeur commercial de la clientèle et de la communication de la SENELEC déclare : ‘’L’augmentation des factures en période de forte chaleur est normale. Les factures du mois prochain seront tout autant salées’’.

L’As distribue ‘’les bons et les mauvais points’’ à Macky Sall à mi-mandat, ce 25 septembre 2014. Parmi les bons points, le journal cite la réduction des coûts des denrées de première nécessité et du loyer, la Couverture maladie universelle (CMU), la réduction de l’impôt sur le salaire, les bourses familiales, la réduction du train de vie de l’Etat, etc.''.

‘’En dépit de quelques efforts consentis par les autorités, relève L’As, (…), le bilan à mi-mandat du chef de l’Etat est terni par la question du chômage des jeunes qui reste entière’’. L’école est aussi confrontée à des crises cycliques ainsi que l’université, ajoute encore le journal qui relève que la réforme des institutions ‘’ne semble pas constituer aussi une priorité’’ pour Macky Sall.

A propos d’institutions, Sud Quotidien titre : ‘’Macky Sall enterre le Sénat’’. ‘’Macky Sall enterre le Sénat et crée le Haut conseil des collectivités locales’’, selon Sud qui écrit à ce propos : ‘’Le président de la République a clos le débat sur un éventuel retour du bicaméralisme au Sénégal . Pour annoncer la création d’une telle institution, le chef de l’Etat a préféré envoyer son conseiller technique à la RTS pour l’annoncer à ses compatriotes’’.

Selon Diamé Diouf, ‘’le Sénat a juste fait l’objet d’une interpellation lors de la rencontre entre le président de la République et les membres de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY). Il y a des dispositions qui sont en train d’être prises pour l’installation d’un Haut conseil des collectivités locales conformément aux dispositions du Code général des collectivités locales, c’est cela qui est conforme à la loi’’.

Au sujet des ‘’lenteurs dans l’exécution des projets’’, Macky Sall ‘’se défoule sur le code des marchés publics’’’, selon Walfadjri. ‘’Il ne faut pas que ce code soit non plus un obstacle à la réalisation de nos politiques. Depuis assez longtemps, on aurait dû démarrer deux universités, mais je suis obligé de faire des procédures’’, a soutenu Macky Sall qui recevait mercredi le rapport du Conseil économique et social et environnemental.

Dans Le Populaire, Birahim Seck, du Forum civil dénonce une ‘’mise à mort du code des marchés publics’’ et pointe ‘’le scandale de +l’offre spontanée+’’.

Le Soleil s’intéresse à l’an 12 dans du naufrage du bateau Le Joola et titre : ‘’Macky Sall pour la prise en charge effective des orphelins et rescapés’’. Le Joola qui assurait la liaison Dakar-Ziguinchor a fait naufrage le 26 septembre 2002 faisant prés de 2000 morts.

Mercredi, en Conseil des ministres, ‘’le chef de l’Etat a tenu à saluer, à l’occasion de la douzième édition de la commémoration de la date anniversaire du tragique naufrage du bateau le Joola, survenu le 26 septembre 2002, la mémoire des victimes de cette catastrophe qui a frappé toute la Nation’’, selon le communiqué du Conseil des ministres repris par Le Soleil.

‘’A cet égard, le chef de l’Etat, marquant toute sa solidarité aux rescapés, a demandé au gouvernement d’accentuer les efforts consentis pour la prise en charge effective des orphelins et rescapés du naufrage’’, ajoute encore la même source.

Le président de la République ''a également réaffirmé son engagement résolu pour la consolidation de la paix et exhorté le gouvernement à veiller particulièrement à l’intensification de la réalisation d’infrastructures structurantes en vue du développement durable de la région naturelle de Casamance''.


Jeudi 25 Septembre 2014 - 09:54



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.