contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com - L'Oiseau qui survole toute l'Actualité


Dread Maxim revient sur la scène musicale avec "Reggaevolution"





Dread Maxim revient sur la scène musicale avec "Reggaevolution"
Le musicien Didier Maxime Amar Mbengue dit Dread Maxim a annoncé à des journalistes, vendredi, à Dakar, la sortie en décembre prochain de son nouvel album intitulé "Reggaevolution".

L’album de sept titres sortira d’abord à Paris, "en début décembre", puis à la fin du même mois, à Dakar, a-t-il précisé.

Ce chanteur de reggae, qui se fait appeler désormais Dread Max, au lieu de Dread Maxim, dit avoir concentré l’album sur trois sujets. "Je parle d’abord de reggae, ensuite de l’évolution du reggae, et enfin de la révolution du reggae."

Le nouvel album "cent pour cent live" est chanté avec un accompagnement du "tama" (tambourin) et du "khalam" (ancêtre de la guitare), selon lui.

"Reggaevolution", l’un des sept titres, qui donne son nom à l’album, met en exergue "le rôle du reggae dans la société, dans l’évolution des consciences", en dénonçant "l’avidité des politiciens, les violations des droits humains", etc.

"Le reggae est un cadeau de Dieu, une musique pour calmer les souffrances des enfants de Jah (Dieu). Il doit remplir les cœurs de paix, d’amour et d’harmonie", commente Dread Max, en reprenant aux journalistes le titre "Reggaevolution".

"Les maximes du temps" et et "Sunugaal" sont des "titres phares" de l’album, a-t-il souligné, expliquant que le premier est une compilation de proverbes sur les thèmes du temps et de l’argent. "Je pose beaucoup de questions au temps."

"Les gens disent souvent que le temps, c’est de l’argent. Et je demande pourquoi la plupart de ceux qui ont du temps n’ont pas d’argent, et pourquoi aussi ceux qui ont de l’argent n’ont pas de temps", a commenté Dread Max.

Dans "Sunugaal", le Sénégal est comparé à "une pirogue" qui "avance sans savoir sa destination, son port".

Dread Maxim, absent pendant plusieurs années de la scène musicale sénégalaise, envisage de dérouler "une série de concerts" au Sénégal. "Nous allons organiser un concert à Mbour, le 4 septembre, un autre à Thiès, le 6 septembre, et le 9 du même mois, à Dakar."

Son absence du Sénégal s’explique par "le manque d’ingénieurs et de techniciens spécialisés en mixage, surtout quand il s’agit du reggae", a-t-il dit, promettant d’"ouvrir un studio au Sénégal, pour faire venir des ingénieurs d’ailleurs et promouvoir la culture reggae, qui fait défaut ici".

"Reggaevolution" est le troisième album de Dread Max, qui a sorti "Révélation" en 2000 et "Jah Fire" en 2003.

"Produire un album, comme mettre un enfant au monde. Comme l’enfant, l’album a besoin d’assez de temps, pour gagner en maturité", a-t-il expliqué, au sujet des 12 ans qu’il est resté sans ne rien produire.

Aps




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV