contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



ELHADJ OUSSEYNOU DIOUF SUR L’AFFAIRE DE LA PROSTITUÉE DE LUXE, JENNIFER THOMPSON « Tout ce qu’on raconte sur moi est faux, je le jure »



El Hadj Diouf est dans le collimateur de la presse britannique qui enchaîne révélation sur révélation, écrivions-nous dans notre livraison de vendredi dernier. Selon le « Daily Mail », tout comme Wayne Rooney, Diouf est impliqué dans l’affaire Jennifer Thompson. Aujourd’hui âgée de 21 ans, cette prostituée de luxe a révélé avoir, quand elle était mineure (17 ans), eu des rapports sexuels avec des joueurs en échange d’importants montants. Et « Daily Mail » a tout simplement cité parmi ses clients El Hadji Diouf, non sans illustrer son article avec la photo du joueur, en compagnie de la fille alors mineure. De même, Ibrahima Sonko fait partie des « stars » citées par la presse britannique. Elhadj Diouf a-t-il vraiment acheté les charmes de la fille ? Ont-ils eu des rapports sexuels comme le soutient la presse britannique ? Y a-t-il une once de vérité dans cette histoire ?… Dans cet entretien exclusif qu’il nous a accordé depuis l’Angleterre où il se trouve, le sociétaire de Black Burn dit tout.



ELHADJ OUSSEYNOU DIOUF SUR L’AFFAIRE DE LA PROSTITUÉE DE LUXE, JENNIFER THOMPSON « Tout ce qu’on raconte sur moi est faux, je le jure »
L’As : Selon le « Daily Mail », comme Wayne Rooney, vous êtes impliqué dans l’affaire Jennifer Thompson…

El Hadj Diouf : C’est faux, c’est archi-faux ! Il faut que les gens, avant de parler ou de relayer une histoire, prennent au moins le soin de s’informer, le temps de vérifier. Je sais qu’il arrive que je fasse des trucs pas du tout catholiques que les gens apprécient autrement, comme tout être humain ; mais dans cette histoire, je jure que je n’y suis pour rien. Je respecte les Sénégalais, mon épouse, ma famille…. Ils ont dans un premier temps cité le nom de Rooney et comme je ne suis pas tendre avec la presse elle-même, ils ont essayé de s’en prendre à ma personne. Mais sur le Saint Coran, je n’ai jamais payé de fille, encore moins de prostituée, de ma vie, pour des relations intimes.

Ce n’est pas pourtant l’information relayée par la presse…

Je vous dis que ce n’est pas vrai. « Barké Serigne Touba ». Vous savez mon attachement aux valeurs intrinsèques du mouridisme et à Serigne Touba. Cette histoire est cousue de fil blanc. Mon épouse, mes enfants, ma famille…tous savent que c’est du toc. Ce sont des histoires à dormir debout…

Pourquoi donc êtes-vous cité, alors qu’il y a d’autres joueurs…

Sincèrement je l’ignore. Je ne suis pas le seul à être mis au banc des accusés. Ils ont commencé par citer tous les bad boys : Rooney, Joe barton, Kevin Nolland… pour m’ajouter, il y a de cela trois jours, à la liste. En ce qui me concerne, je dis et je répète qu’il n’y a rien du tout. Ma femme le sait. La fille même a dit qu’elle ne m’a jamais cité…


ELHADJ OUSSEYNOU DIOUF SUR L’AFFAIRE DE LA PROSTITUÉE DE LUXE, JENNIFER THOMPSON « Tout ce qu’on raconte sur moi est faux, je le jure »
Seriez-vous en train de soutenir que vous ne la connaissez pas ?

Bien sûr que je la connais. C’est l’ex-copine de Ricardo Gardner, mon ancien coéquipier de Bolton. Valérie (Ndlr : Valéry Bishop), mon épouse même la connaît. Je vous assure qu’il n’y a rien eu du tout. Nous gardons juste des rapports… Je pense que dans cette histoire, c’est moi la victime. Il n’y a pas de justice, comme le disent certains. Je n’ai rien fait.

Il paraît que tous les joueurs cités détiennent son numéro…

En Anglettre, à 16 ans une fille est majeure. À 16 ans, elle a le droit d’avoir un permis. À 17, le droit de conduire et de vaquer tranquillement à ses occupations, de jouer à tous les jeux, même aux interdits… sans être sous le contrôle systématique de ses parents. Elle devient « indépendante ». Ce n’est pas comme en France ou au Sénégal, où le législateur dit qu’il faut avoir 18 ans pour être majeur. Si j’apporte ces éclaircissements, c’est pour rassurer mes fans, mes amis et tous les Sénégalais qui ont toujours eu confiance en moi.

Je dis ce qui se passe, parce qu’au-delà de ma personne, cette histoire intéresse d’autres. J’ai une famille, des amis, des parents qui n’aimeraient pas me savoir dans certaines situations…

Je suis beaucoup aussi ce qui se passe dans mon pays. Il n’y a rien de vrai dans les informations reprises par la presse. Je pouvais en faire une montagne, en vouloir à la presse de mon pays, mais je considère que celle-ci n’a fait que reprendre une information ; et pour la manifestation de la vérité, rien que la vérité, je me dois de donner la bonne information. Je jure qu’il n’y a absolument rien de vrai. C’est une histoire cousue de fil blanc.

Puisque vous dites que c’est faux, quelle suite allez-vous donner à cette affaire ? allez-vous porter plainte contre la fille ou le journal ?

Ce serait m’attarder sur des futilités. Sam Allardice, mon coach m’a dit aujourd’hui (Ndlr : l’entretien a eu lieu jeudi dernier, veille de la korité) : « il faut que tu acceptes de subir. Tu t’es fait un nom, tu es devenu célèbre. Attend toi à ce que les gens veuillent profiter au maximum de ton aura. On mettra beaucoup de choses sur ton dos…Mais tiens bon. C’est le prix à payer. C’est la rançon de la gloire… ».

Entretien réalisé par Madou MBODJ
Source : lasquotidien.info


PiccMi.Com

Lundi 13 Septembre 2010 - 19:05



Réagissez à cet Article
Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.